De l’Otomatic au cercle Taleb

Mots-clés : Algérie, coopération

Été 1963 • Jean-Claude Gillet et un groupe d'étudiants

Pendant  les vacances, environ 200 étudiants ont choisis d’effectuer un stage de deux mois en Algérie. Ce stage organisé par l’U.N.E.F. s’inscrit dans la politique générale du mouvement autour de l’unité du mouvement étudiant. Une coopération avec les Unions Nationales des pays récemment libérés de la tutelle coloniale est nécessaire pour amener à mieux comprendre les besoins des pays émergents et pour sensibiliser les étudiants à la construction de l’Algérie nouvelle. Cette initiative est une occasion pour l’UNEF de redéfinir sa politique internationale face aux problèmes nouveaux posés par l’émancipation de l’Afrique et à la politique gouvernementale française. Les jeunes stagiaires témoignent de leur expérience.

Le malaise algérien

Mots-clés : Algérie, coopération

Juillet 1963

Un an après la déclaration d’indépendance, des tensions internes qui peuvent inquiéter, se manifestent en Algérie. Si on peut comprendre les tensions dues à la situation économique, ou à l’attente des algérois pour un changement plus rapide qu’il n’est possible, on peut s’interroger sur le silence du pouvoir sur les arrestations récentes de militants qui ont combattu pour l’indépendance, tels Boudiaf, Allouache, Ben Sounès et Kebaili.
Malgré ces inquiétudes, l’UNEF relaie l’UGEMA dans un appel à volontaires pour des stages de formation accélérée dans le secteur médical.

L’aide gouvernementale à l’Algérie devient une réalité

Mots-clés : Algérie, coopération, France

Juillet 1963 • Claude Bourdet

Une conférence rassemblant près de 150 délégués de plusieurs pays européens s’est réunie à Alger courant Juillet pour étudier avec les ministères algériens comment les associations, les ouvriers et les techniciens volontaires pouvaient apporter leur appui à l’Algérie.  Il a été possible de faire un état des lieux des besoins et les échanges ont permis aux diverses délégations européennes de découvrir des formes d’aide auxquelles elles ne songeaient pas. Il est proposé des aides pour les coopératives, l’épargne et la formation technique. Ben Bella a insisté sur le caractère socialiste que les dirigeants entendaient donner au développement de l’Algérie et qu’il souhaitait une liaison étroite avec les mouvements ouvriers européens.

Mesures partielles ou marche vers le socialisme

Mots-clés : Algérie, Indépendance, Socialisme

Mai 1963 • Dominique Laury

Dernier article de la série « l’Algérie à l’heure du choix ». L’Algérie se cherche entre les nécessités de la coopération avec la France, l’Égypte de Nasser qui a soutenu la guerre pour l’indépendance, le voisinage du Maroc et la question de l’appartenance à la République Arabe Unie. Il lui faut passer du colonialisme à l’indépendance dans un pays où le chômage est endémique et où la pression populaire pour un mieux vivre, est un véritable atout. La création d’une république socialiste n’est pas aussi simple qu’il n’y parait et Ben Bella qui souhaite devenir le modèle pour l’Afrique a un énorme chantier à couvrir.

1 2 3 4 5 7