1 2 3 35

Robert verdier et l’honneur du socialisme

Mots-clés : Algérie, colonialisme, Indépendance, Répression

2 Septembre 2016 • Bernard Ravenel

Place Robert VerdierDepuis le 3 septembre 2016, une place de Paris  porte le nom de Robert Verdier (1910-2009), militant du PSU. Bernard Ravenel rend hommage à un homme qui s’est toujours opposé au colonialisme et a milité pour l’indépendance, en particulier de l’Algérie. Militant socialiste, il a toujours oeuvré pour le renouveau des forces de gauche. Ainsi, il a rompu avec la SFIO pour fonder le PSA aux côtés d’Edouard Depreux et a contribué à la construction du PSU. C’est par son engagement et son écriture que le tout nouveau PSU mobilise toutes ses forces pour imposer une solution négociée menant à l’indépendance. Robert Verdier signe des éditoriaux et des articles dans le journal Tribune socialiste, et développe une analyse claire des conséquences de la politique de de Gaulle en Algérie. Il montre la nécessité de s’opposer à la guerre, il encourage la désobéissance civique et montre l’urgence à traiter des problèmes de fond comme les modalités d’une association entre la France et l’Algérie sur une base d’égalité.

Le PSU et la guerre d’Algérie

Mots-clés : Algérie, Indépendance

 

Le groupe de travail « Algérie » de l’Institut Tribune Socialiste, qui regroupe des anciens membres ou sympathisants du Parti Socialiste Unifié intéressés par cette thématique, a fait un double constat :

– l’opposition à la guerre d’Algérie est un des éléments fondateurs du PSU qui s’est beaucoup investi dans ce combat  et dans les années qui ont suivi l’indépendance;

– de nombreuses questions posées par l’indépendance de l’Algérie restent d’actualité: racisme, décolonisation, importance de l’Islam, nationalisme arabe, statut de la femme, etc.

Il a donc souhaité recueillir les témoignages écrits et filmés de militants dont le parcours a croisé à la fois la guerre d’Algérie ( participation à la guerre, refus de la guerre, luttes pour la paix et l’indépendance, aide au FLN et aux insoumis, coopération…) et le PSU (avant, pendant ou après la guerre) . En les interrogeant aussi sur leurs appréciations actuelles de la politique en France et en Algérie…et sur l’état de leurs engagements d’aujourd’hui.

La défaite américaine au Vietnam

Mots-clés : Indépendance, Vietnam

Defaite_americaine-Vietnam-Couv2

« 1975, La défaite américaine au Vietnam »

Quarante ans après la défaite américaine au Vietnam, les Cahiers de l’ITS rappellent ici les grandes dates de la résistance vietnamienne ainsi que les faits les plus significatifs de la période 1955-1975.

Cet historique est suivi d’un entretien avec Marcel-Francis Kahn sur les missions qu’il a menées au Nord et dans les maquis du Sud et par les contributions de Marie-Hélène Lavallard sur la guerre chimique américaine et d’Abraham Behar sur le vrai visage de la révolution vietnamienne.

Loin de prétendre vouloir embrasser l’ensemble du sujet, ces éclairages particuliers ont pour ambition non seulement de rappeler aux générations actuelles des faits vieux de quarante ans et plus, autour de la seconde guerre d’Indochine, mais aussi de tenter de leur apporter des éléments de réflexions politiques sur ces faits comme sur leurs conséquences aujourd’hui.

Contributions : Abraham Béhar, Marcel-Francis Kahn, Marie-Hélène Lavallard, Bernard Ravenel

Cahier de l’ITS, Avril 2015 – 136 pages Photos noir et blanc.

Commandes et envois : chez votre libraire ou Cahiers de l’ITS/Bruno Leprince ou

Palestine : le devoir de solidarité

Mots-clés : Indépendance

Octobre 2013 • Gustave Massiah

Gaza_bd-2-web

Vingt ans après les accords d’Oslo,  la situation de la Palestine est toujours aussi dégradée. Le peuple palestinien n’a toujours pas d’État avec des frontières sûres et reconnues et aucun progrès n’est réalisé sur les trois questions fondamentales des colonies, des réfugiés et de Jérusalem. La question de la Palestine et le soutien au peuple palestinien occupent une place centrale dans les mobilisations de la société civile internationale. Les actions de solidarité prennent de très nombreuses formes. Gustave Massiah pose la question du boycott comme action citoyenne. Cette question se réfère au droit international et interroge le refus de la colonisation et de son idéologie. L’offensive juridique développée autour de l’appel au boycott est révélateur de l’organisation du monde autour des valeurs du marché et du commerce et de tout ce qui remet en cause la liberté des échanges et de l’organisation du commerce mondial.

Illustration : © George Dupin, Gaza, série Palestine, 2004

1 2 3 35