Sur l’économie

Mots-clés : Accumulation, Banques, Capitalisme, Communisme, Économie, Impôt, Industrie, Marché, Paysans, Production, Socialisme, Syndicats, transition, Travail

1978 • LENINE (Textes choisis par Michel Schneider)

Cote : LENI

On trouvera, réunis dans ce recueil, des textes écrits de 1893 à 1923 par Lénine : travaux de théorie marxiste, directives d’action, mots d’ordre, enquêtes, essais d’épistémologie économique, reconstitutions historiques. La pensée et la pratique de Lénine en matière économique ne peut être isolée des autres aspects de la démarche léniniste. On peut les résumer ainsi : opposer à une politique économiste, une économie politique, au sens fort du terme, où la politique est au poste de commandement, où le Parti commande à l’expert, ou le « rouge » domine le spécialiste, où les rapports de production, en tant que rapports de classe, déterminent les forces productives. Et ce, précisément, dans un domaine d’interventions pratiques : collectivisation, N.E.P., impôt en nature…, dans l’édification concrète d’une économie de transition où le bouleversement révolutionnaire des rapports de production vise à favoriser, en retour, le développement des forces productives et le bien-être des masses populaires. Lénine économiste n’est pas « économiste ». L’économie qu’il théorise et pratique est une économie dialectique, une économie de la contradiction : « Sans une position juste, une classe ne peut maintenir sa domination et par conséquent, elle ne peut plus s’acquitter de sa tâche dans la production. » Lénine.

LENINE (Textes choisis par Michel Schneider)
1978
17,7 x 10,7 cm, 508 p.
UGE – Editions sociales

Les vieux vont mourir à Nanterre

Mots-clés : Hôpital, Hospice, Nanterre, Vieillesse

1978 • BERNAND Carmen

Cote : BERN

« Microcosme de 5 000 habitants environ, comprenant des jeunes et des vieux, des administrateurs et des administrés, des malades et des médecins, des clochards et des policiers, l’asile de Nanterre est un terrain ethnologique exceptionnel. Enclave infâme, séparée des H.L.M. et des cités de transit, territoire des « petits vieux » et des « cloches », qui s’étend à la périphérie de la commune de Nanterre, quelque part du côté de Colombes ; murs de pierres et grilles sévères, entrée gardée, source intarissable de légendes et de rumeurs : la Maison de Nanterre, un mythe urbain plus qu’une réalité. Après avoir tant parlé de l’asile, pourquoi ne pas entendre le discours asilaire tel qu’il est effectivement prononcé ? Pourquoi ne pas joindre l’étude de l’hospice à celle de l’hôpital psychiatrique et des prisons ? Pourquoi enfin ne pas décrire cet autre enfermement, plus insidieux, et qui est celui des vieillards ? » C.B. Carmen Bernand est ethnologue. Elle enseigne la sociologie à la Faculté de Nanterre.

BERNAND Carmen
1978
21 X 12 cm, 256 p.
Le Sagittaire

Dictionnaire des groupes industriels et financiers en France

Mots-clés : Bourgeoisie, Capitalisme, Économie, Etat, Finances, Nationalisations

1978 • ALLARD Patrick, BEAUD Michel, BELLON Bertrand, LÉVY Anne-Marie, LIENART Sylvie

Cote : DICT

Plus de 6000 sociétés Un chiffre d’affaires industriel de plus de 500 milliards de francs lourds 48 groupes 100 familles 3 millions de salariés dont 790 000 pour l’ensemble financier Paribas. 550 000 pour l’ensemble financier Suez. Agache-Willot, Air Liquide, Béghin-Say, BSN-Gervais-Danone, Charbonnages de France (CDF), CFP, CGE, Chargeurs Réunis, Chrvsler en France, Dassault, Denain Nord-Est Longwy (DNEL), DMC, EDF, Elf Aquitaine, Entreprise Minière et Chirflique (EMC), Empain-Schneider, Ferodo, Fiat en France, GDF, Générale des Eaux, Hachette, Hoechst en France, Honeywell en France, IBM en France, ITT en France, Lafarge, L’Oréal, Lyonnaise des Eaux (SLEE), Michelin, Navigation Mixte, Nestlé, Paribas, Pechiney Ugine Kuhlmann (PUK), Pernod Ricard, Peugeot, Poliet et Chausson, Renault, Rhône-Poulenc Pricel, Rothschild, Saint-Gobain Pont-à-Mousson, (SGPM), Schlumberger, SCOA, SNCF, SNECMA, Sue, Thomson-Brand, Wendel Patrick Allard, professeur agrégé en sciences sociales, chargé de cours à l’université d’Amiens. Michel Beaud, professeur à l’UER d’économie politique de l’université de Paris VIII Vincennes Bertrand Bellon, enseignant à l’UER d’économie politique de l’université de Paris VIII Vincennes Anne-Marie Lévy, économiste, chercheur au Centre d’études et de recherches sur le capitalisme (Cerca) Sylvie Lienart, chercheur au Cerca, doctorat d’économie en cours. Trois des auteurs participent à des travaux d’expertise comptable et d’analyse économique auprès des comités d’entreprise.

ALLARD Patrick, BEAUD Michel, BELLON Bertrand, LÉVY Anne-Marie, LIENART Sylvie
1978
21,8 x 16,8 cm, 367 p.
Seuil

Les fondateurs de la CGT à l’épreuve du droit

Mots-clés : CGT, Droit social, droit syndical, Syndicalisme révolutionnaire, Syndicat

1978 • BANCE Pierre

Cote : BANC

Chaque instant de la vie du travailleur a un reflet juridique : contrat de travail, règlement intérieur, conventions collectives, lois diverses l’enserrent dans un filet légaliste. Les syndicats contemporains sont très à l’aise dans le monde du Droit : ils discutent les lois sociales, négocient les conventions collectives, agissent en justice. La C.G.T. d’avant 1914, parce que l’étude du Droit a été négligée, nous a laissé une image très radicale, où pratique et théorie sont essentiellement tournées vers l’action directe et la grève générale. Pourtant, les rapports du Syndicalisme et du Droit ne sont pas récents, ils sont nés avec le Syndicalisme lui-même. L’auteur s’est efforcé, sur la base d’une documentation abondamment citée de démontrer que la connaissance de l’histoire de la C.G.T., mais aussi la connaissance et la pratique du Syndicalisme Révolutionnaire d’aujourd’hui impliquaient une étude approfondie de la relation du Syndicalisme au Droit. L’enseignement des fondateurs de la C.G.T. est précieux. Ils montrèrent, au contraire de ceux qui leur succéderont, que l’organisation syndicale peut mener la lutte quotidienne de défense des travailleurs, lutte dans le système, dans l’ordre juridique, sans pour autant s’inféoder à l’Etat, à un parti politique, ou abandonner son objectif : la Révolution Sociale.

BANCE Pierre
1978
21,5 x 13,5 cm, 254 p.
La pensée sauvage

1 3 4 5 6 7 20