La Révolution russe

Mots-clés : Communisme, Lénine, Révolution, Russie

1993 • PIPES Richard

Cote : PIPE

Ce livre, avec sa suite La Russie sous le nouveau régime, est le premier, en quelque langue que ce soit, à offrir une vue d’ensemble complète de la Révolution russe, dont on peut soutenir qu’elle a été l’événement le plus important de ce siècle. Les études à son sujet ne manquent pas, mais elles concentrent leur attention sur les luttes tant militaires que politiques dont le pouvoir en Russie a été l’enjeu entre 1917 et 1920. Mais si on la considère avec quelque recul, la Révolution russe a été beaucoup plus que la lutte pour exercer le pouvoir dans un pays : rien de moins que « renverser le monde », te! était selon l’un de ses principaux acteurs, Léon Trotski, le projet de ceux qui eurent le dessus. Ils entendaient par là une refonte totale de l’Etat, de la société, de l’économie et de la culture dans le monde entier, dont le but ultime était de créer un homme nouveau… Ce volume est divisé en deux parties. La première, « L’agonie de l’ancien régime », relate le déclin du tsarisme et s’achève par la mutinerie de la garnison militaire de Petrograd en février 1917. qui en un temps étonnamment court non seulement renversa la monarchie mais démantela les structures politiques et sociales du pays. La deuxième partie, « La conquête de la Russie par les bolcheviks », raconte comment les bolcheviks s’emparèrent du pouvoir d’abord à Petrograd, puis dans les provinces de population grand-russienne, et imposèrent à cette région un régime de parti unique avec ses moyens d’intimidation et son système économique centralisé… Pour écrire l’histoire de la Révolution conformément aux règles de la méthode historique, il faut donc non seulement absorber une masse énorme de faits, mais se libérer de l’espèce de « camisole de force » intellectuelle dans laquelle soixante-dix ans d’historiographie au service de la politique ont réussi à ligoter les historiens. Richard Pipes.

PIPES Richard
1993
24 x 15,5 cm, 866 p.
PUF

Capitalisme Socialisme Écologie. Désorientations Orientations

Mots-clés : autogestion, classes sociales, Entreprise, Etat, Marx, Révolution, Travail

1991 • André GORZ

Cote : GORZ

« Qu’est-ce maintenant qu’une perspective de gauche ? Que signifie être socialiste ? Comment faut-il concevoir la place future du travail-emploi dans la vie des individus et de la société ? Une société peut-elle se perpétuer sans orientation, ni but, ni espoir ? » 1. Désorientations, Orientations 2. Marché, marchandise, rapports marchands 3.1. Société de services, société duale 3.2. Pistes pour une politique de l’emploi 4. Capitalisme, Socialisme, Écologie 5. Pour redéfinir le socialisme 6. La crise de l’idée de travail et la gauche post-industrielle 7. Anciens et nouveaux acteurs du conflit central 8. À gauche, c’est par où ? 9. La réduction de la durée du travail comme contrat social Postface. Y aura-t-il une gauche européenne ? Par Otto Kallscheuer

André GORZ
1991
21,5 x 13,5 cm, 248 p.
Galilée

Que vive la République

Mots-clés : Démocratie, Modernité, Morale, Nation, Politique, Révolution

1989 • DEBRAY Régis

Cote : DEBR

« Sans discours ni trompettes, les ennemis de la République ont pris le pouvoir dans la société. Au premier rang, l’Argent et l’Image. Leur alliance a remplacé celle du Trône et de l’Autel. Aggravant l’opulence par la notoriété, redoublant l’inégalité des revenus par celle de la considération publique, elle s’attaque aux fondements de l’orgueil républicain : le désintéressement et l’anonymat, qui subordonnent appétits et vanités à l’intérêt général. La République n’est pas un régime politique parmi d’autres. C’est un idéal et un combat Elle requiert non seulement des lois mais une foi, non seulement des services sociaux mais des institutions distinctes dont la première de toutes est l’École, non seulement des usagers ou des consommateurs mais des citoyens… Quand le ressort se casse, la chose publique bringuebale. Ce plaidoyer se voudrait à la fois histoire d’un relâchement et appel au ressaisissement. Je l’adresse à qui de droit : au Président respecté d’une République humiliée. » (R.D.)

DEBRAY Régis
1989
22 X 14,5 cm, 224 p.
Odile jacob

Marx. Sa vie, son oeuvre

Mots-clés : Communisme, Économie politique, Engels, Internationalisme, marxisme, Révolution

1981 • ELLENSTEIN Jean

Cote : ELLE

Le 17 mars 1883, un corbillard traverse Londres indifférente. Celui qu’on enterre est presque un inconnu à l’époque. Il deviendra cependant l’homme le plus célèbre des temps contemporains. Mais qui était vraiment Marx ? Le parti pris de ce livre est d’aller directement à l’homme et à son œuvre et de les replacer dans leur siècle : celui des débuts de l’industrialisation, de l’essor du capitalisme et du mouvement des nationalités. Philosophe, économiste, sociologue, historien, mathématicien, journaliste et militant, Marx crée avec Engels une méthode dont on fera des dogmes. Pour comprendre le monde contemporain, il faut connaître Marx. Pour connaître Marx, il faut lire cette biographie qui montre pourquoi Marx est devenu le père spirituel de régimes si étrangers à sa pensée. L’auteur : Jean Elleinstein, 54 ans, universitaire, auteur de nombreux ouvrages historiques.

ELLENSTEIN Jean
1981
23,4 x 15,5 cm, 735 p.
Fayard

1 2 3 4 20