Les Débats de l’ITS

Mots-clés : Démocratie, Élections, Europe

5 Septembre 2015

Couverture Débats de l'ITS

Les Débats de l’ITS – revue trimestrielle – entendent contribuer à la réflexion pour penser des alternatives au système dominant : comment analyser les mouvements économiques et sociaux qui transforment en profondeur la société, quels sont les acteurs des changements possibles et nécessaires, quelles sont les voies nouvelles de pratiques politiques associant différentes formes d’organisations et de mouvements, sur quels objectifs et dans quelles perspectives ?

Le premier numéro des Débats de l’ITS propose quelques pistes pour une réflexion qui traversera en fait l’ensemble des thèmes qui seront abordés dans les numéros à venir : la précarité, les inégalités, les liens sociaux, les transformations du travail, les objectifs et les modes de production, la laïcité…

Les contributions de Pierre Martin (Le déclin électoral des partis de gouvernement et le rapport des citoyens à la politique) et de Pierre Khalfa (L’Union Européenne ou l’impensé démocratique) ne sont pas uniquement des constats. Elles resituent le problème dans un champ plus large que celui d’un cadre apparemment institutionnel ; la vision «européenne» offre à cet égard un champ de réflexion dont l’importance apparaît aujourd’hui avec force. Geneviève Fraisse (Voir et savoir la contradiction des égalités) pose la question de la démocratie et de l’égalité des sexes. Pour Etienne Balibar, il faut (démocratiser la démocratie). L’insurrection qu’il propose, c’est le mouvement, la recherche, pour l’émancipation collective, à l’opposé des garanties constitutionnelles du libéralisme.

Dessine-moi une Région. Propositions pour la nouvelle Région Languedoc-Roussillon / Midi Pyrénées

Mots-clés : Démocratie, Démographie, Education, Emploi, laïcité, Languedoc, Régions, Roussillon/Midi Pyrénées, Santé

2015 • Montpellier 2020

Cote : MONT

Quand des citoyens ambitieux, des militants parfois désabusés mais toujours enthousiastes, imaginent une alternative au fonctionnement des partis et institutions classiques structurant la vie politique de notre pays, quand leurs cercles de réflexion découvrent la cordialité et l’efficacité, à travers des ateliers ou des rencontres, et se nourrissent de vrais débats respectueux et gratifiants en laissant de côté les luttes d’égos et les ambitions carriéristes, quand ces Think-tanks, après avoir contribué à Toulouse, à Montpellier et à Nîmes à l’élaboration de projets à l’occasion des échéances municipales de 2014 ou de la mise en place des nouvelles Métropoles, se mettent à réfléchir, penser et produire ensemble, alors, ils se passionnent pour ce formidable défi et cette chance rare que représente la CONSTRUCTION de notre NOUVELLE REGION … et ils proposent à tous les citoyens de venir la « dessiner ensemble ! »

Montpellier 2020
2015
21X 15 cm, 120 p.

Peuple! Les luttes de classe au XXI ° siècle

Mots-clés : Démocratie, Emancipation, Gauche, Socialisme

2015 • Patrice COHEN-SÉAT Préface de Gérard Mordillat

Cote : COHE

Comment expliquer l’impuissance des peuples européens à résister à la plus dure et longue régression sociale de l’histoire moderne, alors que les luttes sont si nombreuses et diverses qu’elles ont pu inspirer le slogan d’Occupy Wall Street : « Nous sommes les 99 % » ? Pour comprendre ce paradoxe, Patrice Cohen Seat revient sur l’histoire de la classe ouvrière. Il montre que, pour devenir force sociale, les « indignations » doivent pouvoir se projeter dans un horizon commun, un « projet » dans lequel les classes populaires puissent se reconnaître. Il faut pour cela tirer toutes les leçons de l’effondrement du socialisme d’État, et faire l’immense effort « d’imagination politique » que suppose l’émergence d’une nouvelle espérance mobilisatrice. Explorant les idées et expériences novatrices, en Grèce, en Espagne et ailleurs, l’auteur affirme que « le peuple » pourrait prendre le relai de la classe ouvrière et disputer à nouveau aux classes dominantes leur leadership et leur pouvoir. Ce qui suppose un profond renouvellement théorique et politique auquel il appelle les forces d’émancipation.

Patrice COHEN-SÉAT Préface de Gérard Mordillat
2015
22,5 X1 5,5 cm, 158 p.
Demopolis

Itinéraire d’un enfant de la République

Mots-clés : Démocratie, Dépêche du Midi, Elu, Moissac, République, Tarn et Garonne

2015 • NUNZI Jean-Paul (Préface de Michel Rocard et Gilles Savary. Entretiens menés par Dominique Porté)

Cote : Boîte POR-DO

Comment devient-on un élu de la République ? Comment y reste-t-on 35 ans? Prédispositions ? Enchaînement de circonstances favorables ? Sens de l’adaptation ? Cet entretien avec Jean-Paul Nunzi offre des réponses à ces questions. Mais pas seulement, il éclaire d’un jour particulier un itinéraire à la fois unique et exemplaire : une époque et le fonctionnement de la démocratie au quotidien. De 1983 à 2014, Moissac se transforme ; ce livre raconte la patiente histoire d’une mutation urbaine. Si la scène est moissagaise, le décor lui est Tarn et garonnais. Ici la famille Baylet règne sans partage avec l’appui de la Dépêche du Midi. Une si particulière démocratie monarchique et familiale! Cet ouvrage s’achève sur une analyse et une discussion à propos de la démocratie et de ses soubresauts actuels. Jean-Paul Nunzi propose sa part de vérité décapante et sans concession.Le livre d’un témoin et d’un acteur, d’un élu de province inscrit dans le temps, dans un département aux particularités aussi multiples que conflictuelles, que certains n’ont pas hésité à comparer à une « république bananière », s’achève sur quelques réflexions plus générales sur la politique, La République, le libéralisme, le cumul des mandats, la gauche et son avenir, les deux piliers de la démocratie : les partis politiques et la liberté d’expression et de la presse, sans oublier la situation politique à l’orée de 2015.

NUNZI Jean-Paul (Préface de Michel Rocard et Gilles Savary. Entretiens menés par Dominique Porté)
2015
21 X 15 cm, 248 p.
Editions CAIRN

1 2 3 4 5 21