Robert verdier et l’honneur du socialisme

Mots-clés : Algérie, colonialisme, Indépendance, Répression

2 Septembre 2016 • Bernard Ravenel

Place Robert VerdierDepuis le 3 septembre 2016, une place de Paris  porte le nom de Robert Verdier (1910-2009), militant du PSU. Bernard Ravenel rend hommage à un homme qui s’est toujours opposé au colonialisme et a milité pour l’indépendance, en particulier de l’Algérie. Militant socialiste, il a toujours oeuvré pour le renouveau des forces de gauche. Ainsi, il a rompu avec la SFIO pour fonder le PSA aux côtés d’Edouard Depreux et a contribué à la construction du PSU. C’est par son engagement et son écriture que le tout nouveau PSU mobilise toutes ses forces pour imposer une solution négociée menant à l’indépendance. Robert Verdier signe des éditoriaux et des articles dans le journal Tribune socialiste, et développe une analyse claire des conséquences de la politique de de Gaulle en Algérie. Il montre la nécessité de s’opposer à la guerre, il encourage la désobéissance civique et montre l’urgence à traiter des problèmes de fond comme les modalités d’une association entre la France et l’Algérie sur une base d’égalité.

Face au chaos du monde, quelles issues ?

Mots-clés : Partis politiques - crise, Socialisme, stratégie politique

27 janvier 2016 • Fondation Copernic, Fondation Gabriel Peri et Institut Tribune Socialiste

Face au chaos du monde, où tous les repères traditionnels semblent avoir perdu toute pertinence, quelles sont les issues possibles ? Comment se situer, comment agir et dans quelle perspective ?
Le monde offre aujourd’hui le spectacle d’un magma chaotique. La « fin de l’histoire » théorisée par les idéologues néolibéraux qui, après la disparition du soviétisme, voyait un monde pacifié par le marché et la démocratie, s’est révélée en fait être le début d’une ère marquée par des conflits de plus en plus importants, de plus en multiformes, de plus en plus éclatés.
D’un côté, interventions occidentales, attentats terroristes et développement de l’intégrisme religieux, décomposition d’États, migrations massives, reculs sociaux considérables dans les pays les plus riches, montée de la xénophobie, risques sur les libertés.
Mais de l’autre, processus démocratiques avec, par exemple les révolutions arabes ou l’espoir suite à la victoire électorale de Syrza – même si tout cela a subi coup d’arrêt – mobilisations citoyennes dans nombre de pays, espoir politique en Espagne ou au Portugal, résistance des kurdes contre Daesh. Rien n’est donc joué.

Cette rencontre est la première rencontre du séminaire 2016 organisé en commun par les Fondations Copernic, Gabriel Péri, et l’Institut Tribune socialiste sur le thème : face aux grandes tendances du capitalisme contemporain, que peut être aujourd’hui une politique « à gauche » ?

Didier Billion est Directeur adjoint de l’IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques). Docteur en Science politique et certifié d’Histoire et Géographie, il est spécialiste de la Turquie et du Moyen-Orient.

Hassan Zerrouky ancien rédacteur en chef du Matin d’Alger est journaliste-éditorialiste au journal l’Humanité. Il est chroniqueur au « Soir d’Algérie », et collabore à la revue « Recherches Internationales ». Il a publié « La nébuleuse islamique en France et en Algérie » (2002)

,

Le PSU et la guerre d’Algérie

Mots-clés : Algérie, Indépendance, PSU Algérie

Hubert Rouaud

  • L’image ci-dessous est un mini logiciel qui vous permet d’accéder à de nombreux documents, textes, images, vidéos.
  • Pour y accéder il suffit de se servir des « ascenseurs » verticaux et horizontaux pour découvrir tous les documents.
  • Pour plus de confort vous pouvez visualiser en « pleine page » en cliquant sur l’icône dans le coin haut/droit de l’image.

  • Fait avec Padlet
  • Le groupe de travail « Algérie » de l’Institut Tribune Socialiste, qui regroupe des anciens membres ou sympathisants du Parti Socialiste Unifié intéressés par cette thématique, a fait un double constat :
  • – l’opposition à la guerre d’Algérie est un des éléments fondateurs du PSU qui s’est beaucoup investi dans ce combat  et dans les années qui ont suivi l’indépendance;
  • – de nombreuses questions posées par l’indépendance de l’Algérie restent d’actualité: racisme, décolonisation, importance de l’Islam, nationalisme arabe, statut de la femme, etc.
  • Il a donc souhaité recueillir les témoignages écrits et filmés de militants dont le parcours a croisé à la fois la guerre d’Algérie ( participation à la guerre, refus de la guerre, luttes pour la paix et l’indépendance, aide au FLN et aux insoumis, coopération…) et le PSU (avant, pendant ou après la guerre) . En les interrogeant aussi sur leurs appréciations actuelles de la politique en France et en Algérie…et sur l’état de leurs engagements d’aujourd’hui.

La défaite américaine au Vietnam

Mots-clés : Indépendance, Vietnam

Defaite_americaine-Vietnam-Couv2

« 1975, La défaite américaine au Vietnam »

Quarante ans après la défaite américaine au Vietnam, les Cahiers de l’ITS rappellent ici les grandes dates de la résistance vietnamienne ainsi que les faits les plus significatifs de la période 1955-1975.

Cet historique est suivi d’un entretien avec Marcel-Francis Kahn sur les missions qu’il a menées au Nord et dans les maquis du Sud et par les contributions de Marie-Hélène Lavallard sur la guerre chimique américaine et d’Abraham Behar sur le vrai visage de la révolution vietnamienne.

Loin de prétendre vouloir embrasser l’ensemble du sujet, ces éclairages particuliers ont pour ambition non seulement de rappeler aux générations actuelles des faits vieux de quarante ans et plus, autour de la seconde guerre d’Indochine, mais aussi de tenter de leur apporter des éléments de réflexions politiques sur ces faits comme sur leurs conséquences aujourd’hui.

Contributions : Abraham Béhar, Marcel-Francis Kahn, Marie-Hélène Lavallard, Bernard Ravenel

Cahier de l’ITS, Avril 2015 – 136 pages Photos noir et blanc.

Commandes et envois : chez votre libraire ou Cahiers de l’ITS/Bruno Leprince ou à la boutique du Maltais rouge (40 rue de Malte 75011 Paris)

Débat avec les auteurs du livre le mardi 19 mai 2015 au cinéma « La Clef »

1 2 3 4 5