Lettre de la commission Vietnam

Mots-clés : Vietnam

12 Avril 1967 • Commission Vietnam

L’aggravation de la situation au Vietnam et le développement, en France, des manifestations de solidarité avec le peuple vietnamien, conduisent le P.S.U à se positionner  sur un certain nombre de problèmes directement liés au conflit vietnamien et à mieux coordonner l’activité des militants du Parti engagés dans ce secteur.

Solidarité avec le peuple vietnamien

Mots-clés : Vietnam

6 Avril 1967 • Marc Heurgon

« À la pointe du combat contre l’agression américaine »

La solidarité avec le peuple vietnamien doit prendre une vigueur nouvelle en France. Il apparait urgent de coordonner les efforts de toute une série d’organisation et de comités luttant contre la guerre au Vietnam. Ces comités sont très nombreux et nés spontanément, pour combler un vide, mais leur multiplicité risque de porter préjudice à une action unitaire. C’est dans cette optique que la plupart d’entre eux acceptent de s’associer aux travaux du Comité Vietnam National. Les 22 et 23 avril se sont tenues à Pleyel, les premières Assises nationales du Comité. Un extrait du rapport politique du comité Vietnam national expose la situation et montre aux américains, par ce biais, l’existence d’une forte opposition à l’échelle internationale. Compte rendu de ces assises et message de soutien de Fidel Castro.

L’enjeu est à Saigon

Mots-clés : Indépendance, Vietnam

6 Avril 1975 • Pierre Naville

A Saigon, l’enjeu est certes militaire mais aussi social. Le pouvoir des généraux à Saigon est faible car leur base sociale est réduite aux grands propriétaires foncier, aux grand commerce, aux spéculateurs et aux cadres administratifs soumis à la dictature, qui ont perdu contact avec la majeure partie du pays. C’est donc aussi sur le terrain social que se développe l’affrontement. Le F.L.N a commencé une révolution dans les campagnes qui bouleverse les conditions économiques traditionnelles : réforme agraire, création de coopératives d’entraide et de production, organisation de petites industries éliminant les gros propriétaires et généraux saïgonnais. La politique américaine ne combat pas seulement pour essayer d’abattre le communisme mais pour étouffer si possible une révolution sociale qui se développe au Vietnam du Sud. C’est aussi pour cette raison que les forces socialistes défendent aujourd’hui la lutte des travailleurs vietnamiens pour l’indépendance et pour une vie sociale meilleure.

Les généraux US attaquent, le peuple vietnamien aussi

Mots-clés : Indépendance, Vietnam

23 Mars 1967 • Pierre Naville

Tribune Socialiste N°320, 23 Mars 1967La conférence de Guam n’a apporté qu’une confirmation de la prolongation de l’offensive américaine contre le Vietnam. Mais les opérations militaires renforcées se heurtent à une résistance de la part du peuple vietnamien qui rend ces opérations de destruction stratégiquement vaines. Les américains espère par une « offensive d’usure » amener Hanoi, Moscou et même Pékin à chercher un compromis et à cesser d’apporter leur appui à la révolution du Sud-Vietnam. Cette perspective est irréaliste dans la mesure où c’est le peuple lui-même qui se bat de l’intérieur même si une aide extérieure existe. Le Comité Politique National du P.S.U. affirme dans sa résolution que la seule réponse adéquate et effective réside dans un soutien résolu à la lutte du peuple vietnamien et au respect de ses choix. Le P.S.U. engagera une vaste campagne pour populariser les déclarations en 4 points de la R.D.V. et les 5 points du F.N.L.

1 3 4 5 6 7