L’Afrique À l’heure militaire

Mots-clés : Afrique, Indépendance

8 Janvier 1966 • Jacques Vivien

En l’espace de deux mois, quatre États du centre et de l’Ouest africain viennent de passer sous la coupe des militaires : le Congo-Léo, le Dahomey, la République Centrafricaine, la Haute-Volta. La notion d’Etat en Afrique est absente. On peut dire qu’en Afrique la famille se fonde sur une tradition millénaire alors que l’Etat ne s’appuie que sur quelques années d’expériences. Pourtant, l’armée se révèle comme la structure la plus apte à fonctionner efficacement dans des pays victimes de l’anarchie administrative. Beaucoup d’Africains pensent qu’il vaut mieux un État au rabais que pas d’État du tout. Apolitique, ces régimes militaires, il ne faut pas le nier, servent aussi de pions à Washington et Pékin sur l’échiquier de la guerre froide.