Le BIO est-il Écolo ?

Mots-clés : Bio

Dans nos imaginaires, bio rime avec écolo. Et pourtant, le faible poids du bio dans nos consommations suscite plusieurs interrogations

le samedi 2 février de 14 heures 30 à 18 heures 30 
40, rue de Malte 75011 – Paris (Métro République ou Oberkampf) 


 Avec la participation de
Marc DUFUMIER, agronome, professeur émérite à Agro-Paris,
Didier-Claude ROD, médecin, ancien député vert au Parlement Européen,
Michel BUISSON, agro-économiste et des intervenant.e.s de la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique (FNAB) et de la Confédération Paysanne 

 Quand le Sud réinvente le monde

 Mardi 18 décembre 2018 
au Maltais rouge

Bertrand Badie a présenté son livre

 Quand le Sud réinvente le monde
Essai sur la puissance de la faiblesse 

Bertrand Badie.
Professeur des universités à l’ IEP de Paris (Sciences Po),
Il s’est imposé comme l’un des meilleurs experts en relations internationales. Il est l’ auteur d’une vingtaine d’ouvrages qui font référence et conseiller de la rédaction de "L’ état du monde" depuis une vingtaine d’ années. (Editions La Découverte/2018)

 Né d’une décolonisation ratée, longtemps exclu du système international, le Sud se rappelle au Nord de façon souvent spectaculaire et violente. Il pèse d’un poids considérable en majorité absolue à l’ONU. Ses Etats sont très peu associés à la gouvernance mondiale (G7, G20). Ils regroupent pourtant plus des trois quarts de la population mondiale. Leur faiblesse institutionnelle résulte du « placage » de systèmes politiques importés et inadaptés à l’ histoire de leurs sociétés. Ces Etats faillis s’enlisent dans des conflits d’un type nouveau qui aboutissent à des « sociétés guerrières » où les jeunes n’ont d’autre avenir que de migrer ou de devenir « enfant-soldat ». Ce manque de lien social, de sociétés civiles fortes et de développement met à l’ordre du jour des enjeux sociaux majeurs : lutte contre l’insécurité alimentaire et sanitaire, réduction des inégalités au niveau mondial, inclusion dans le système international, accueil des migrants.

« Le PSU avant le PSU »

L’institut Edouard Depreux tiendra le 30 novembre de 14h30 à 18h au Maltais rouge la première partie d’un colloque sur « Le PSU avant le PSU » en étudiant le MLP et les mendésistes

 

Séminaire « le PSU avant le PSU »

 

Ce séminaire organisé par l’ Institut Edouard Depreux avec le soutien de l’ITS confronte des travaux d’historiens et des témoignages d’acteurs de chacune des grandes familles qui ont constitué le PSU, selon deux approches :
– déterminer l’apport spécifique de chacune de ces familles au PSU;
– étudier comment chacune d’entre elles a trouvé son insertion avec d’autres pour déboucher sur une- ou des- <<synthèse(s) PSU »

Le vendredi 30 novembre au Maltais rouge eu lieu la première partie du séminaire

le MLP • les mendésistes

Avec

  • Bruno Duriez (sociologue au CNRS): « Le MLP, la recherche d’une façon de faire de la politique autrement »
  • Pierre Frappat (auteur de la biographie du « métallo de Dubedout, Georges Boulloud« ) : communication sur le MLP à partir de l’exemple de G. Boulloud
  • Jean-louis Rizzo (agrégé d’histoire, auteur d’une thèse et d’ouvrages sur PMF): «Entre le radicalisme et le socialisme, le Centre d’action démocratique en 1959. »
  • Les témoignages de Marc Mangenot (militant du MLP dans les Vosges) et Jean Guichard (militant et responsable du MLP dans le Rhône)
  • Des débats avec la salle
  • Conclusion du séminaire par Michelle Perrot, historienne

Les vidéos de ce séminaire

  • Jean François Merle a animé ce séminaire

  • Bruno Duriez

  • Pierre Frappat

  • Marc Mangenot

  • Débat avec la salle

  • Jean Guichard

  • Jean-louis Rizzo

  • Débat avec la salle

  • Michelle Perrot

 

1 2 3 17