Thieu renforce la dictature à Saigon

Mots-clés : Indépendance, Vietnam

18 Décembre 1969 • Jacques Rennes

Thieu, encouragé par Washington renforce sa dictature à Saigon et menace de faire décapiter tous les opposants. Tout ceci fait partie d’un plan cohérent de la part des Etats-Unis pour transformer le Vietnam en Corée du Sud et maintenir la moitié du Vietnam sous contrôle américain. La pacification de Nixon se traduit par des assassinats en masse et les américains enrôlés n’hésitent pas à dénoncer le programme de pacification appelé « plan phoenix ». Des mercenaires américains sont recrutés pour torturer et tuer sans discrimination d’âge ou de sexe des civils récalcitrants ou suspects. Au moment où les Américains arrêtent les raids contre le Nord et commencent à négocier à Paris avec le F.N.L., au Vietnam, les Américains entament une immense campagne de terreur policière afin de casser l’infrastructure politico-militaire des résistants. Il se confirme donc que les pressions sur les Etats-Unis dans le monde devront se faire de plus en plus nombreuses car une longue guerre d’usure se prépare. Nos luttes ne doivent pas se cantonner au seul Vietnam.

Nixon a choisi le mensonge et la guerre

Mots-clés : Indépendance, Vietnam

11 Décembre 1969 • Jacques Rennes

Nixon a répété deux mensonges en affirmant que « la vietnamisation » mettra fin au conflit et que le massacre de Song-My a été un « incident » isolé. Par ailleurs il mène une guerre secrète contre le Laos en invoquant l’intérêt national américain. Il annonce une nouvelle réduction des effectifs militaires mais renforce les armes meutrières. Dans ces conditions, tout indique que la guerre sera encore longue. Les mouvements d’opposition doivent se renforcer et la tenue des Assises nationales pour le Vietnam les 13 et 14 décembre à Yvry doit être placée sous le signe la solidarité de tous ceux qui luttent contre l’impérialisme américain, contre le silence du gouvernement français. Victimes des bombes américaines, les Vietnamiens n’ont pas vraiment besoin de subir les conséquences des sectarismes militants qui laissent finalement le champ libre à Nixon, ses bombes et ses fantoches.

Nixon a peur

Mots-clés : Indépendance, Politique Économique, Vietnam

20 Novembre 1969 • Henri Beley

Couverture Tribune Socialiste N°419, 10 Juillet 1969Devant l’ampleur des manifestations américaines contre la guerre, Nixon a peur et durcit son attitude au Vietnam. Il faut comprendre que cette réaction est l’expression des intérêts de l’ensemble de la classe dirigeantes américaines et de toute la grande bourgeoisie mondiale. Cette contradiction entre le désir d’en finir avec une guerre ruineuse et la crainte de voir les capitaux s’enfuir de tout l’Extrême-Orient, explique en grande partie pourquoi l’administration Nixon, garante de la stabilité de l’ordre capitaliste à l’échelle mondiale, a eu des réactions violentes lors des manifestations des 13, 14 et 15 Novembre à Washington. Ces manifestations, à Paris comme aux Etats-Unis, menacent le capitalisme. La lutte contre l’impérialisme U.S. ne nous éloigne pas des problèmes spécifiques de la France. En luttant contre l’impérialisme américain c’est le pouvoir capitaliste français que nous touchons aujourd’hui directement.

La manifestation du 15 Novembre

Mots-clés : Politique Économique, Vietnam

20 Novembre 1969 • Manuel Bridier

Couverture TS N°433, 11 Décembre 1969« Le 15 Novembre n’est qu’un début »

La manifestation du 15 Novembre aux Etats-Unis, en France, comme dans le monde entier, contre l’agression américaine au Vietnam doit aller au-delà du succès et le dépasser pour prendre le temps d’expliquer la solidarité des états capitalistes entre eux au travers de cette guerre avant tout impérialiste. Certes, la manifestation sur le Vietnam n’est pas une fin en soi. C’est bien dans les entreprises, dans les luttes économiques et sociales que se situe le front principal. Mais ces luttes elles-mêmes ne sont pas détachées du contexte international. Depuis quelque temps, il faut bien le dire, nous assistons à un certain recul des actions menées en France sur le thème du Vietnam. Nous devons mesurer ce que représente une telle manifestation pour la France, au moment où le gouvernement de Pompidou et de Chaban-Delmas accentue la politique d’alignement et de soumission aux Etats-Unis que le général de Gaulle l’avait amorcée lui-même. Il faut expliquer et aller plus avant dans l’explication, faire comprendre la duplicité du gouvernement français, le caractère mondial de la lutte anti-impérialiste. Le 15 Novembre n’est qu’un début.

1 2 3 4