Le régime se met en place

Mots-clés : Algérie, Indépendance, stratégie politique

6 Octobre 1962 • Pierre Luquet

Si l’élection du chef de l’État et la désignation du Président de l’Assemblée Constituante n’ont apporté aucune surprise, il est à noter qu’une opposition faible s’est fait connaître car il manquait 54 voix à Ben Bella. Cependant, les députés, malgré le système des listes uniques, ne forment pas un bloc soumis au pouvoir exécutif. Ainsi ils ont refusé d’adopter sans discussion ni modification un projet de résolution qu’avait préparé le bureau politique. L’opposition est faible mais peut entraîner l’assemblée à exercer un authentique contrôle.

« Le peuple français nous a aidés » m’ont dit des Algériens dans la rue

Mots-clés : Algérie, coopération, Indépendance

29 Septembre 1962 • Julien Kanfer

Julien Kanfer, militant P.S.U a pu mesurer combien les algériens sont reconnaissants au P.S.U. plus particulièrement, mais aussi à toutes les forces de gauche pour le soutien des camarades français en faveur de la paix en Algérie. Les militants de l’ U.G.E.M.A. et de l’U.G.T.A. s’inquiètent du besoin important en professeurs pour permettre la remise en route des écoles et de l’université. Les difficultés de la presse militante reflètent les antagonismes du débat politique.

Les élections algériennes consacrent le succès du Bureau politique

Mots-clés : Algérie, Élections présidentielles

20 Septembre 1962

Les élections du 20 septembre marquent la fin de la crise politique de l’été et ouvrent la voie à la reconstruction. Elles consacrent la victoire de Ben Bella et du bureau politique. La lassitude populaire a beaucoup joué en faveur de ce dernier car tous souhaitent la reprise de l’activité économique, de l’administration et une stabilité politique. Toutefois le succès des élections ne sera réel qui si une unité large et durable autour des nouveaux leaders s’établit au-delà des luttes de pouvoir et des orientations politiques divergentes.

N’enterrez pas l’Algérie Socialiste

Mots-clés : Algérie, Indépendance, Socialisme, stratégie politique

15 Septembre 1962 • Albert Roux

La révolution algérienne connaît des difficultés et il est difficile de faire une analyse exacte de la situation. Si tous les algériens sont pour le programme de Tripoli, pour la construction d’une Algérie socialiste, la mise en oeuvre de la reconstruction est difficile. Ce n’est que progressivement que les structures de guerre de l’A.L.N-F.L.N. opèreront une reconversion. Refus général de tout leader politique car chacun s’affirme gardien des valeurs de la révolution.

1 2 3 4 6