festival des Idées de la Charité sur Loire

UN FESTIVAL DES IDÉES, POURQUOI, COMMENT ?

A l’heure où les périls montent, où la politique est en panne,il y a urgence à faire la démonstration de notre refus de la fatalité d’une société qui court à la catastrophe démocratique, sociale et écologique. Nous partageons bien souvent les mêmes indignations et les mêmes causes. Mais s’opposer ne suffit jamais. Avec le Festival des Idées nous allons retrouver le temps de l’échange pour faire tomber les murs qui divisent et faire naître un horizon commun. 

Ce festival sera différent parce que nous voulons que chacun prenne la parole et trouve sa place en écoutant les autres. Grâce à des débats inversés où la parole est prise en premier lieu par les citoyens pour interpeller, interroger, témoigner, et où les intervenants invités viennent aussi pour écouter. Ainsi, les idées grandissent, les nouveaux horizons se dessinent en commun. Les cartes blanches des médias partenaires sur des sujets incontournables nous aideront aussi à faire tomber les murs. Des habitants de La Charité-sur-Loire, ville ouverte aux mots et aux idées, accueilleront chez eux une dizaine de débats. Des expériences concrètes et inspirantes seront également présentées et discutées, pour faire naître des envies, des initiatives. Mais il y aura aussi des concerts, des repas conviviaux, des dédicaces d’ouvrages et des rencontres, des rencontres, des rencontres… 

Bref, trois jours pour faire émerger des initiatives, des forces nouvelles, un imaginaire qui mobilise en brassant du concret et des rêves ! A bientôt à la Charité sur Loire. 

Guillaume Duval, Christian Paul et l’équipe de l’organisation

Pour s’inscrire et soutenir le Festival : https://www.helloasso.com/associations/festival-des-idees

Vendredi 5 Juillet
SOIRÉE D’OUVERTURE > Un premier débat inversé :

« Egalité : lutte des femmes, lutte de tous ! » avec Fabienne Brugère, Véronique Séhier, Laurence Rossignol, Arnaud Lechevalier.

> Une rencontre littéraire pour réfléchir ensemble et avec des écrivains aux moyens d’habiter le monde poétiquement et politiquement.
> Des premières cartes blanches des médias partenaires avec : Médiapart et Edwy Plenel : Les gilets jaunes, et après ?
> Chronik, un collectif de chercheurs engagés : Le débat est-il encore possible dans les médias ?
> Une conférence d’ouverture autour de quelques orateurs… mystère ! Et si la culture refondait la politique

Samedi 6 Juillet
« Europe : que faire pour que l’Union nous renforce ? », avec Daniel Cohen, Anna Deparnay Grunenberg, Aurélie Trouvé, Aurore Lalucq, Guillaume Duval
« Migrations : l’Europe forteresse», comment en sortir avant qu’elle nous enferme ? », avec Mouhoub El Mouhoud, Claire Rodier, Tewfik Allal, Pascal Brice
« Dérives monarchiques et oligarchiques : comment redresser notre démocratie ? », avec Sandra Laugier, Bastien François, Fredéric Sawicki, Arthur de Grave
« Une seule solution : la délibération (à tous les étages). D’accord mais comment ça marche ? », avec Loïc Blondiaux, Charlotte Marchandise, Philippe Jahshan, Renaud Payre, Patrice Martin
« Vous avez dit “ras-le-bol fiscal” ? », avec Cécile Duflot, Priscilla Ludosky, Collectif Hémisphère Gauche, Arthur de Grave
« Peut-on encore réparer l’école républicaine ? », avec Agathe Cagé, Philippe Meirieu, Mehdi Litim, Laurence de Cock, Nairi Nahapétian
« Emploi : comment survivre aux robots et à l’intelligence artificielle ? », avec Timothée Duverger, Dominique Meda, Daniel Kaplan, Diana Filippova, Stéphane Fustec, Sophie Binet
« Rendre pouvoir et dignité aux travailleurs : comment on fait ? », avec Marylise Léon, Nathalie Bufi, Jérôme Pimot, Gaëtan Gorce, Daniel Goldberg
« Quartiers populaires : quelles nouvelles ambitions collectives face au “sauve-qui-peut” individuel ? », avec Manon Loisel, Hayatte Maazouza, Stéphane Troussel, Mohamed Mechmache, Achille Warnant
« Le nouveau destin du monde rural : comment le bâtir ? », avec Cédric Szabo, Jean Louis Bancel, Nadine Levratto, Fabien Bazin, Anne Algret
« Comment réussir une transition écologique juste ? », avec Audrey Pulvar, Lucas Chancel, Marie Toussaint, Pierre Gilbert, Jean-Yves Grandidier, Madeleine Charru, Antoine de Ravignan
« Ecologie au quotidien, écologie au sommet : comment aligner les planètes ? », avec Cyril Dion, Fanélie Carrey-Conte, Madjoulaine Sbai, Dominique Voynet, Guillaume Riou, Elliot Lepers
« Identités, laïcité : faire sortir la République des faux débats ! », avec Marc Crepon, Abdennour Bidar, Samira Bourezama, Patrick Weil, Catherine Larrère
« Où est le peuple ? (et comment le retrouver ?) », avec Guillaume Le Blanc, Vincent Jarousseau, Sophie Wahnich, Selma Djebbar, Lenas Lavinas, Antoine Cargoët
« Services publics : de quoi avons-nous besoin ? », avec Stéphane Vincent, Nicolas Matyjasik, Romain Baucher
« Pouvoir d’achat, pouvoir de vivre : aller au-delà des slogans », avec Niels Planel, Stéphane Junique, Marie Aleth Grard, Jean-David Abel, Jean-Marc Germain
« Protection sociale : c’est quoi, la Sécu au XXIe siècle ? », avec Patrick Doutreligne, Camille Peugny, Jean-Baptiste Barféty, Lena Lavinas, Luc Pierron
« L’économie sociale et solidaire peut-elle conquérir le monde ? », avec Matthieu Hély, Jérôme Saddier, Eva Sadoun
« Jeunesse des quartiers : destins subis, destins choisis », avec Nathalie Coste, Yazid Kherfi, Stéphane Beaud, Naïla Gauthier, Oussouf Siby
« Formes nouvelles, nouveaux territoires de la culture », en cours de construction… mais déjà des invités pleins de talent pressentis ! Ainsi qu’un débat un brin provocateur questionnant en direct les partis politiques sur leur utilité !
Dimanche 7 Juillet
Cette dernière matinée est consacrée à la présentation d’expériences de terrain, d’utopies concrètes porteuses d’espoirs :
> Territoires Zéro chômeur, comment ça marche ? avec Laurent Grandguillaume et des salariés d’une entreprise à But d’Emploi
> L’innovation au service de l’accès aux droits, avec le centre social de La Charité-sur-Loire
> La transition écologique, c’est possible, avec Madeleine Charru et Jean-François Caron
> Logement : un toit, c’est un droit, des expériences présentées par Daniel Goldberg

Accéder au dépliant officiel

Algérie : comment en est-on arrivé là ? – vidéos

Mots-clés : Algérie, Jean- Baptiste RIVOIRE, Omar BENDERRA

23 mai 2019 • Patrice Delabre

Séminaire des 6 fondations

Mercredi 15 mai 2019 à 18h30 au CICP
21 ter rue Voltaire Paris 11ème arrondissement

ALGÉRIE :  COMMENT EN EST-ON ARRIVÉ LÀ ?
L’extraordinaire mobilisation pacifique qui a soulevé la population algérienne depuis le 22 février 2019 a surpris tous les observateurs. Elle a profondément ébranlé un pouvoir militaire d’essence dictatoriale et fissuré sans doute définitivement sa façade pseudo-démocratique.
Pour comprendre les spécificités de ce mouvement absolument hors norme dans l’histoire contemporaine et envisager ses évolutions possibles, il est essentiel de revenir sur l’histoire de l’Algérie indépendante, en particulier sur le rôle très singulier joué par les relations complexes entre ce pays et l’ancienne puissance coloniale.
C’est ce qu’évoqueront les deux intervenants, qui analyseront également les ressorts profonds d’un système de pouvoir marqué par la corruption généralisée. Et qui reviendront sur les formes de la mobilisation populaire, caractérisée par une lucidité aiguë quant à la nature du pouvoir et les périls qui guettent aujourd’hui la société algérienne.
Cette initiative participe de la volonté de populariser les aspirations des manifestant.e.s algérien.e.s et d’encourager une solidarité active avec le peuple algérien.
Les vidéos des interventions
Jean- Baptiste RIVOIRE,
journaliste et syndicaliste,
co-auteur de « Francalgérie, crimes et mensonges d’états »
Omar BENDERRA,
économiste, membre d’Algéria Watch
DÉBAT

Agriculture et écologie, comment changer le modèle agricole européen ? – Les vidéos

Mots-clés : Agriculture, Aurélie Catallo, Aurélie Trouvé, Gilles Luneau, PAC

22 avril 2019 • P.Delabre

Séminaire des 6 fondations

 

 

 

 L’Europe, obstacle ou opportunité ?
Saison 2018-2019

Réunion-débat mercredi 17 avril 2019
à l’espace « Le Maltais rouge »

Agriculture et écologie

comment changer le modèle agricole européen ?

La politique agricole commune (PAC) est organisée aujourd’hui autour de deux piliers : d’une part le soutien aux prix et aux revenus des producteurs et d’autre part un accompagnement du « développement rural ». Prise dans son intégralité, cette PAC représente, avec 52 milliards d’euros par an soit 38% du total, le poste de dépenses le plus important du budget de l’Union européenne. Crée pour encourager le productivisme agricole, la PAC a longtemps été protectionniste. A partir des années 90, avec l’adhésion de l’UE à l’OMC, elle se conforme peu à peu aux impératifs néolibéraux du libre-échange international et a été privée de ses outils les plus régulationnistes.

La PAC a accompagné l’essor d’un modèle agricole conventionnel intensif qui repose sur une forte mécanisation (et bientôt robotisation) et un usage abondant de produits de l’industrie agrochimique. Ce modèle est socialement dévastateur pour les producteurs agricoles : chute de l’emploi dans le secteur, revenus instable et en baisse, risques sanitaires, forte dépendance à l’industrie agroalimentaire et à la grande distribution… Il est aussi à l’origine de dégâts environnementaux considérables : dégradation des sols, des ressources en eau, de la biodiversité et mauvaise empreinte carbone du fait du transport des produits sur de longues distances. Enfin, en permettant d’exporter des produits subventionnés, la PAC déstabilise les marchés alimentaires des pays du Sud.

Alors que l’UE est en train de préparer une révision générale de la PAC pour la période 2021-2027, comment concevoir une politique qui puisse accompagner une transition du système agricole vers l’agroécologie ? Le chantier est immense pour arriver à une agriculture socialement juste qui ne dégrade pas notre environnement et notre santé. Un modèle paysan libérer des intrants chimiques, qui développe des emplois en milieu rural, favorise les circuits courts, la désindustrialisation de l’alimentation, et qui ne concurrence plus les paysans du Sud chez eux, doit être encouragé. Quelles sont les voies pour y parvenir ?

Gilles Luneau
Coordinateur
Ecrivain, réalisateur et journaliste
Aurélie Trouvé
agronome et économiste.
Porte-parole d’Attac France.
Aurélie Catallo
Coordinatrice de la plateforme
«Pour une Autre PAC »
Débat
1 2 3 23