,

Jacques Sauvageot parle de 1968

Mots-clés : ESU, Mai 68, Mouvements Etudiants, PSU, Sauvageot

Intervention de Jacques Sauvageot le 17 avril 2015 lors d'un débat organisé par "ESU-PSU et UNEF années soixante" et l'ITS sur l'UNEF en Mai 1968

L’association « ESU-PSU-UNEF années soixante » et l’Institut Tribune Socialiste organisent une soirée débat le vendredi 17 avril 2015, 40 Rue de Malte sur l’UNEF en Mai 1968. Présentation par Cédric Le Cocq de son mémoire : Tenter la révolution : le rôle de l’UNEF en Mai 1968. Débat avec Jacques Sauvageot, Alain Krivine….

L’Algérie au coeur. Révolutionnaires et anticolonialistes à Renault-Billancourt.

Mots-clés : Algérie, colonialisme, Mai 68, Renault Billancourt

2014 • Clara et Henri BENOITS. Avec Jean-Claude VESSILLIER

Cote : BENO

Clara et Henri Benoits : elle, fille d’immigrés hongrois, et lui, gamin des fortifs, se sont rencontrés au début des années 1950 dans l’usine Renault de Billancourt. Plongés dans cette Babel ouvrière, ils témoignent de l’irruption des guerres coloniales d’Indochine et d’Algérie, et de l’activité de ceux qui y ont organisé le FLN, leurs camarades dans l’usine. L’Algérie a été au cœur de leur engagement militant Investis dans le soutien aux Algériens, ils racontent les conséquences du vote des pouvoirs spéciaux en 1956 au gouvernement socialiste de Guy Mollet pour la poursuite de la guerre coloniale, entraînant le départ de la quasi-totalité des militants algériens du PCF vers le FLN. Ils décrivent la solidarité concrète manifestée dans les ateliers entre Français et Algériens lors d’incursions policières dans l’usine. Clara et Henri, chacune et chacun a eu son histoire, ses engagements, ses adhésions politiques ou syndicales, et ce récit est celui de deux parcours distincts. Ce récit n’est pas le discours fusionné d’un couple qui ne saurait dire que « nous », mais celui de deux parcours mêlant singularités assumées et engagements partagés. Clara, rare déléguée aux côtés de ses collègues et camarades hommes, luttait dès les années 1950 contre les discriminations frappant les femmes dans les ateliers et services de Renault. Surnommée « camarade mitraillette » pour sa pugnacité à défendre ses collègues, son engagement féministe se prolonge dans sa participation au groupe femmes Renault. Henri, trotskiste, s’est toujours revendiqué de la 4e Internationale. Ils ont été des militants critiques, mais jamais isolés. Dans cette chronique de plus de cinquante années de luttes se succèdent les premières manifestations syndicales de 1945 où travailleurs algériens et vietnamiens défilent ensemble, le vécu quotidien de militants syndicaux au plus près de leurs collègues de travail, l’indépendance conquise par l’Algérie en 1962, l’occupation de Billancourt pendant la grève générale de 1968, les luttes des ouvriers immigrés, et l’agonie du site aujourd’hui partagé entre friches industrielles et immeubles de standing.

Clara et Henri BENOITS. Avec Jean-Claude VESSILLIER
2014
21 X 15 cm, 222 p.
Syllepse

Immigrants & Intellectuals. May’ 68 & The Rise of Anti-Racism in France

Mots-clés : Mai 68

2012 • Daniel A. GORDON

Cote : GORD

This book tells, for the first time, the full story of the rise and fall of a cycle of protest movements for the rights of migrant workers from 1961 to 1983. Based on more than a decade of research in France, including special access to normally closed police archives, it reveals an encounter between two worlds, the immigrant and the intellectual. Highlighting links to international struggles from Portugal to Senegal, this book considers reactions to the massacre of Algerians in Paris in 1961; uncovers the hidden history of migrant worker participation in the general strike of 1968; shows how activists built creches for immigrants’ children and asks: how did immigrants view the New Left militants who sought to politicize them? It recounts how a hunger strike by a Tunisian activist leader in 1972 sparked a movement which mobilized some of France’s best-known thinkers from Sartre to Foucault, and brought this civil rights campaign into mainstream politics. After showing how the dreams of ’68 were buried and recycled, Gordon concludes with the legacy of this story for the politics of migration and the politics of protest today in France and beyond.

Daniel A. GORDON
2012
23,5 x 15,5 cm, 352 p.
Merlin Press

Memories of May ‘ 68

Mots-clés : Mai 68

2011 • Chris REYNOLDS

Cote : REYN

1968 in France has been the focus of much attention for over forty years; while mai 68 is seen as a watershed in the development of French society, a common narrative that portrays it in an increasingly reductive light has become prévalent. As a resuit, the French collective memory has been shaped and cultivated in such a way as to undermine the true magnitude of the ‘events’. Why this should be the case.who benefits from the dominance of this consensus, and to what extent the history of 1968 is retrievable are the questions that underpin Aiemor/es of May ’68: France’s Convenient Consensus. Chris Reynolds is Senior Lecturer in French and European Studies at Nottingham Trent University.

Chris REYNOLDS
2011
23,5 X 5,5 cm, 192 p.
University of wales press Cardiff

1 2 3 4 22