Le congrès de Tours 1920

Mots-clés : Congrès de Tours, Victor Fay

Il y a 100 ans naissait le Parti Communiste français au Congrès de Tours.
Cinquante ans plus tard Victor Fay écrivait, pour le Monde Diplomatique, un article intitulé

« Le parti communiste français
s’est assuré une situation solide dans la vie publique.«

Pour le centenaire Le Monde Diplomatique re-publie ce texte
https://www.monde-diplomatique.fr/1970/12/FAY/29971
Vous pouvez également le lire ci-dessous.

« Le chemin des femmes » – les vidéos

Mots-clés : femmes, Michelle Perrot

Lundi 9 mars 2020

au Maltais rouge – 40 rue de Malte 75011 Paris

Rencontre avec

Michelle PERROT

autour de son livre
paru aux éditions Robert Laffont

Le chemin des femmes

Entretien entre Josyane Savigneau et Michelle Perrot
suivi d’un débat

  • 92240 MALAKOFF

Vidéos de la soirée

Présentation par Bernard Ravenel et Mijo Thomas

Entretien entre Josyane Savigneau et Michelle Perrot

Débat avec Michelle Perrot

A QUOI SERT LA PHILANTHROPIE ? Les vidéos de la soirée

Mots-clés : Didier Minot, Philanthropie

Mardi 18 février 2020

au Maltais rouge – 40 rue de Malte 75011

avec

Didier MINOT

autour de son livre paru
aux editions Charles Leopold Mayer

 

 

A quoi sert la philanthropie ?

 

 

Discutante :
Magali Fricaudet 
Co-présidente d’AITEC

Le débat fut animé par
Marc MANGENOT 
Fondation Copernic

Quelle place occupe la philanthropie dans la stratégie du capitalisme ? Quelle alternative ?

Ce livre a pour but de faire connaître la réalité de la philanthropie, mal connue en France, et de questionner sur son rôle réel. Alors que l’irresponsable course au profit conduit à la montée du chaos climatique, à la destruction de la démocratie et au risque de dictatures et d’apartheids instaurés au nom de l’urgence écologique, les tenants du système présentent ces évolutions comme inéluctables, mais affirment que la responsabilité des riches, à travers la philanthropie, va permettre de résoudre les problèmes.

Partant d’une perspective historique, le livre souligne que la place de la philanthropie est inversement proportionnelle à celle de l’action publique. La philanthropie dominante, directement liée aux entreprises et aux banques, en constitue l’instrument politique et la justification et parfois l’avant-garde. Les grandes fondations liées aux capitalistes du net et de la finance contribuent activement à la promotion de l’idéologie managériale et à la fuite en avant vers le « meilleur des mondes » qui tend à constituer un nouveau totalitarisme. Fort de ce constat, le livre réaffirme la nécessité d’une action publique de grande envergure, et la nécessité des mobilisations citoyennes sociales et écologiques pour construire un monde plus solidaire.

Didier Minot est ingénieur agronome de formation et travaille depuis quarante-cinq ans sur les démarches participatives et la mise en réseau des associations citoyennes. Il a créé en janvier 2019 le Collectif « Changer de cap », qui apporte un appui aux mobilisations sociales et écologiques.

Pour voir la présentation du livre http://www.eclm.fr/ouvrage-406.h

1 2 3 33