,

 URGENCE CLIMAT ! vidéos des interventions

Mots-clés : Écologie

23 février 2019 • P. Delabre

Mercredi 20 février à 18h30 au Maltais rouge
 Réunion-débat 

 URGENCE CLIMAT ! 

 En 2015, l’Accord de Paris avait suscité l’espoir d’un véritable démarrage des politiques climatiques de dimension internationale, même s’il y avait encore de bonnes raisons de se garder d’un excès de confiance. Il avait été accompagné pour la première fois en France d’une mobilisation populaire, notamment de jeunes, sortant des mobilisations politiques traditionnelles. 

Trois ans après, les paradoxes s’accumulent. D’un côté, le retrait des Etats-Unis s’ajoute aux trahisons grandes et petites des pays industrialisés, dont la France. Conséquence : alors que l’objectif minimal aurait été de limiter le réchauffement à la fin du siècle à +2°, c’est plutôt vers +3° que l’on s’achemine. 

A l’opposé, le dernier rapport « spécial » du GIEC révèle l’ampleur du différentiel de risques encourus en tous genres de ce fait. Il n’hésite pas à déborder sur le champ politique en recommandant des transitions systémiques incluant par exemple, dans leurs objectifs, non seulement la lutte contre la pauvreté, mais aussi la réduction des inégalités. Il met en outre l’accent sur les conséquences incalculables qui résulteraient d’un dépassement de la cible. De nombreux scientifiques dénoncent le risque de « basculement systémique » non datable car sans précédent historique, qui exige d’autant plus d’exclure tout retard dans l’exécution du scénario à +1,5 °. 

Ces changements du paradigme du climat posent de façon encore plus aigüe les questions de renouvellement des politiques nationales. Il s’agit d’ouvrir un débat de société. Deux faits récents peuvent nous y encourager : le succès de la pétition « L’affaire du siècle » qui a dépassé les 2 millions de signatures ; la manière dont le mouvement des gilets jaunes a évité de tomber dans le climato-négationnisme malgré son déclenchement dû à une politique aussi technocratique qu’imbécile. 

Débat animé par Benoit Monange, directeur de la Fondation de l’Ecologie politique.

Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue, directrice de recherche au CEA et co-présidente du groupe nᵒ 1 du GIEC.

Maxime Combes, économiste, militant d’Attac France, où il suit les grands enjeux environnementaux et énergétiques nationaux et mondiaux. 

Débat

Territoires et démocratie de proximité, les vidéos

Mercredi 16 mai 2018 à 18h30 Rencontre débats avec Alice Mazeaud et Catherine Tricot au Maltais Rouge, 40 Rue de Malte 750011 Paris

La question du territoire est éminemment politique. Le territoire est en effet le lieu où se lient au quotidien l’écologique, le social et le démocratique. La démocratie de proximité, outil de l’administration des territoires, est une des formes prometteuses de la citoyenneté. Elle donne une importance nouvelle aux pratiques alternatives et à l’émergence de rapports nouveaux dans la société.

La discussion sur la démocratie à ce niveau est donc centrale. Comment la définir et la construire pour la rendre réelle ? Comment concevoir ses formes et leurs articulations ? Comment conjuguer démocratie représentative, directe, délibérative, participative ?

Alors que des tendances fortes existent à une recentralisation technocratique au service de la compétitivité, le municipalisme peut constituer une démarche stratégique. Dans l’urgence, les municipalités peuvent être les points d’appui des résistances à partir des services publics, des marchés publics et de l’emploi, de la citoyenneté de résidence, de l’égalité, du développement local. A plus long terme, elles peuvent constituer le fer de lance d’un projet alternatif. Celui-ci doit impliquer les mouvements sociaux et citoyens. Il se cherche à travers de nouveaux concepts, de nouvelles notions : le bien commun, la propriété sociale et collective,  le « buen vivir », la démocratisation de la démocratie …


Dans le cadre du cycle de séminaires « Nouvelles donnes, nouveaux débats » organisé par la Fondation Gabriel Péri, la Fondation Copernic, L’Espace Marx, la Fondation Institut Tribune Socialiste, la PAM, la Fondation de l’Ecologie Politique.

Rencontre à L’espace « Le Maltais Rouge » à 18h30 le mercredi 16 mai 2018.

Le débat est animé par Alain Obadia, Président de la Fondation Gabriel Péri. 

Avec Alice Mazeaud, politiste à l’Université de la Rochelle

et Catherine Tricot, architecte-urbaniste,

Débat

Au-delà des marchés et de l’Etat, les communs ? – Les Vidéos

26 avril 2018

Dans le cadre du cycle de séminaires
Nouvelles donnes, nouveaux débats ?
organisé par six Fondations :
pastedGraphic.png

Mercredi 11 avril 2018 à 18h30
 Espace Le Maltais rouge – 40 rue de Malte – 75011 Paris

Au-delà des marchés et de l’Etat, les communs ?


avec
Hervé LE CROSNIER, ancien enseignant-chercheur à l’université de Caen, éditeur C&F éditions, membre du conseil scientifique de la Fondation de l’Ecologie Politique.
Le débat est animé par Pierre KHALFA, membre de la Fondation Copernic

 La thématique des communs est, depuis quelques années, au cœur des débats. En France comme à travers le monde, elle sous-tend des milliers de mobilisations et d’initiatives innovantes.
En permettant de dépasser concrètement le face à face traditionnel du marché et de l’Etat, elle peut être riche de potentialités transformatrices pour répondre aux défis majeurs de notre temps comme à la volonté de changer la vie quotidienne.
Comme tout processus travaillant le réel, elle fait l’objet d’approches différentes, de débats, voire de controverses quant à sa nature, son périmètre ou encore sa portée. Afin d’aller plus loin dans les questionnements et les échanges, six fondations vous invitent à la conférence-débat du mercredi 11 avril au Maltais rouge.

 Les Vidéos

Pierre Khalfa

Hervé Le Crosnier

 

Le Débat

 

 

Nouvelles questions nationales en Europe ? Les vidéos

Mots-clés : Catalogne, Ecosse

10 mars 2018 • Jean-Claude Gillet, Roser Cusso, Keith Dixon

Dans le cadre du cycle de séminaires
Nouvelles donnes, nouveaux débats ?
organisés par six Fondations :

pastedGraphic.png

 

 

Le Mercredi 7 mars 2018 à  l’Espace Le Maltais rouge
eut lieu celui sur le thème

Nouvelles questions nationales en Europe ?

 

Les années récentes ont témoigné de la montée de préoccupations autonomistes et/ou indépendantistes dans de nombreux états européens ; c’est notamment le cas  en CATALOGNE et en ECOSSE. Il a paru intéressant de réunir des protagonistes et/ou analystes de ces cas autour de la question de la résurgence des questions nationales.
En effet, bien qu’évidemment très différentes, les problématiques catalane et écossaise, gagnent à être examinées comparativement dans leurs cadres nationaux comme dans le cadre européen ; les intervenants de la soirée on permis au public d’en comprendre  la complexité et l’intensité actuelles.

avec
 Jean-Claude GILLET, professeur honoraire des universités

Roser CUSSO, professeur des universités en sciences sociales, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Keith DIXON, professeur honoraire de civilisation britannique, auteur de nombreuses Chroniques d’Outre-Manche dans la revue Savoir/Agir

Discussion


 

1 2 3 30