1968-1982 : Le mouvement ouvrier français. Crise économique et changement politique

Mots-clés : CFDT, CGC, CGT, Crise économique, Environnement, femmes, FO, Syndicats, Technologie, Travail

1984 • KESSELMAN Mark (dir.) - GROUX Guy (collab.)

Cote : KESS

Mai 1968, la crise économique, le changement politique de 1981, la crise du syndicalisme ; autant de faits qui caractérisent avec force la période 1968-1982 et en font l’une des plus denses que le mouvement ouvrier français ait connue. Autant de faits qui ont directement interpellé chaque organisation syndicale sur le plan des pratiques et des luttes revendicatives, mais aussi sur le plan idéologique. Autant de faits qui, dans le syndicalisme, ont entraîné nombre de débats et de controverses et mis en cause certaines des alliances passées, certaines des démarches militantes traditionnelles. C’est dire tout l’intérêt de cette période. Elle est abordée dans cet ouvrage par vingt-et-un auteurs français et américains qui, au-delà des idées reçues, répondent dans un style toujours accessible à certaines des questions essentielles qui se sont posées de 1968 à 1982 tout en dévoilant, par rapport à certains problèmes, des aspects jusque-là peu connus, voire méconnus, en s’appuyant toujours sur une information très fournie et des données très précises. L’ouvrage se présente donc comme un outil d’information mais aussi un outil d’analyse et de référence, accessible à un large public. Texte de : Robert Boyer, Benjamin Coriat, George Ross, René Mouriaux, Alain Bergounioux, Georges Benguigui et Dominique Monjardet, Jean Lojkine, Michelle Durand et Yvette Harff, Jane Jenson, Anni Borzeix, Pierre Dubois, Denis Segrestin, Bernard Moss, Jean-Pierre Huiban, Martin Schain, Jacques Kergoat, Sabine Erbes-Seguin.

KESSELMAN Mark (dir.) – GROUX Guy (collab.)
1984
21,6 x 14,1 cm, 382 p.
Éditions ouvrières

La décentralisation 2. Le transfert des compétences (la loi du 7 janvier 1983)

Mots-clés : Aménagement, Commune, Compétences, Décentralisation, Département, planification, Pouvoirs, Région, Tranferts

1984 • GONTCHAROFF Georges, MILANO Serge

Cote : GONT

La centralisation que la France a connu depuis des siècles a concentré les pouvoirs dans un centre unique de décision. La décentralisation, l’abandon de pouvoirs par le centre au bénéfice de la périphérie, c’est l’établissement de nouvelles relations entre l’Etat et des collectivités locales, enfin majeures. La loi du 2 mars 1982, analysée dans le premier volume de cette série, a réglé ce premier aspect de la réforme. La décentralisation, c’est l’organisation d’un transfert de compétences de l’Etat vers des collectivités locales, plus proches des habitants et plus facilement contrôlables par eux. La loi du 7 janvier 1983, analysée ici, indique selon quels principes ces transferts sont effectués. Elle met aussi en place les dispositifs qui donnent aux collectivités locales les moyens financiers de l’exercice de leurs nouvelles compétences. Elle pose, enfin, les conditions de la cohérence entre la décentralisation et la planification. Georges Gontcharoff, militant politique et associatif, est rédacteur en chef de la revue «Correspondance Municipale», publiée par l’A.D.E.L.S. à laquelle appartient également Serge Milano, universitaire et économiste.

GONTCHAROFF Georges, MILANO Serge
1984
19 x 11,8 cm, 152 p.
Syros, Adels

Portraits de scop

Mots-clés : Coopératives, Démocratie

1984 • CHATAIGNIER Alain, LEFILLEUL Marie-Françoise, FABIAN Monique

Cote : CHAT

En quatre ans, le nombre des coopératives ouvrières a doublé en France. Sont-elles une alternative à la crise, le moyen de conjuguer les impératifs économiques avec un idéal de vie sociale ? Y a-t-il en leur sein une dynamique de l’innovation sociale ? Portraits de Scop nous propose une exploration de ce monde-là. Information économique, gestion collective, politique salariale, formation continue, démocratie dans l’entreprise : une révolution tranquille qui, au-delà des coopérateurs, interpelle tous les salariés. Alain Chataignier, Marie-Françoise Lefilleul et Monique Fabian sont tous trois chercheurs et formateurs au service du secteur associatif et coopératif. Ils appartiennent au FRENE, une jeune coopérative de production.

CHATAIGNIER Alain, LEFILLEUL Marie-Françoise, FABIAN Monique
1984
19 x 12 cm, 191 p.
Ten Syros

Guide. L’aide au tiers monde. Solidarité et développement

Mots-clés : coopération, Développement, ONG

1984 • FRANÇOIS Didier

Cote : FRAN

Appauvrissement, échanges inégaux, aide faible ou inadaptée : répéter que le tiers-monde s’appauvrit, que notre aide est insuffisante ou inadaptée, c’est nécessaire. Mais que faire ? Comment un individu, une association, une commune, une entreprise peuvent-ils manifester leur solidarité, leur soutien au développement ? Ce guide dresse le bilan de toutes les formes d’aide et présente les organisations non gouvernementales, ferments de la solidarité. Les Français sont en retard sur leurs voisins du Nord. Pourtant, la prise de conscience s’accélère ces dernières années. A chacun de s’informer ici et de choisir.

FRANÇOIS Didier
1984
19 x 12 cm, 189 p.
Syros

1 2 3 4 8