Saint-Brieuc, un budget municipal loin des procédés publicitaires

Mots-clés : stratégie politique

31 Mars 1963

Le nouveau Maire PSU de St Brieuc Antoine Mazier, élu après le renvoi de l’équipe municipal précédente, a présenté le budget de la commune en toute transparence et n’a pas caché les problèmes financiers à venir. Le conseil municipal a voté également une aide aux mineurs grévistes. Un appel public à générosité en faveur de ces derniers, à l’initiative du PSU,  dans les rues de la ville a montré clairement la sympathie de la population.

La laïcité : une valeur universelle et permanente

Mots-clés : Enseignement, laïcité

Février-Mars 1963 • Jean Guichard

Couverture Perspectives Socialistes N°57-58, Février-Mars 1963La laïcité est une valeur universelle et permanente déclare Jean Guichard. Une analyse historique du concept de laïcité étaye sa thèse. Ce qui est en cause dans l’idée de laïcité n’est pas seulement un système juridique qui organise l’école et l’enseignement, mais plutôt une idée essentielle au développement de l’homme. En conséquence la laïcité est une idée vivante qui doit dépasser les affirmations de principe et qui doit animer le comportement face aux problèmes de la vie. Elle exige une attitude de recherche permanente afin de déterminer de nouveaux objectifs en adéquation avec les évolutions de la société. Le caractère permanent de la laïcité garantit la liberté des consciences humaines y compris la liberté religieuse. Dans une deuxième partie, l’auteur aborde la question de la laïcité et de l’enseignement. Il réaffirme la primauté de l’école publique et l’indépendance de l’école vis-à-vis des Eglises, des forces économiques et politiques mais aussi de l’Etat. Il pose la question des aumôneries au sein de l’école.

Pour une laïcité positive

Mots-clés : Enseignement, laïcité

Février-Mars 1963 • Robert Chapuis

Définir une laïcité positive c’est se rapporter au principe de l’école ouverte à tous. Pour cela, il ne faut plus seulement s’attacher au cadre scolaire mais aussi au contenu de l’enseignement. L’enseignement doit répondre aux besoins de l’ensemble des citoyens. Une véritable visée laïque exclut tout conservatisme culturel. Plutôt que de se consacrer à de pénibles compétitions pour définir la véritable laïcité et la meilleure tactique pour la défendre il conviendrait que les plus conscients et les plus progressistes s’unissent pour définir une stratégie nouvelle du combat laïque. Il faudrait assurer une école dégagée de tout confessionalisme et un enseignement qui corresponde aux nouveaux besoins technologiques, industriels. L’école et l’Université devront se préoccuper d’offrir aux jeunes une formation sociale qui leur permettra un comportement actif et responsable dans la vie locale ou national et des analyses face aux problèmes internationaux. Laïcité et démocratie participent du même combat.