,

MÉMOIRES VIVES DU PSU – 3 témoins

Mémoires Vives du 

Alain Geismar, Charles Piaget et Yves Tavernier
entrent dans la collection ITS « Les mémoires vives du PSU »

En 2021, l’ITS a lancé la collection des « Mémoires filmées du PSU », destinée à recueillir des archives orales sur des figures marquantes du PSU – qu’elles l’aient été par leur rôle dans, et/ou en-dehors, de ce parti, mais dont ce dernier a pu à juste titre être fier de les avoir attirées dans ses rangs à un moment ou à un autre.

Cette nouvelle collection de l’ITS répond à l’extension continue de ses missions relatives à la postérité de l’histoire et des idées du PSU, en les faisant vivre non seulement par la collecte et la préservation des archives écrites détenues au Centre Jacques Sauvageot, mais aussi par la constitution d’archives orales de figures du PSU. Elle a ainsi l’ambition de contribuer à assurer la transmission au fil des générations de la vie, des idées et des pratiques de ce qu’a été le PSU au travers des témoignages de ses acteurs, avec la conviction que l’histoire permet aussi de réfléchir aux questions du présent.


La collection a débuté en mai 2021 par un entretien avec Michelle PERROT, historienne et figure marquante dans l’histoire du féminisme français, et s’est poursuivie en juin avec Emmanuel TERRAY, anthropologue et militant politique ; elle se poursuit ici avec trois personnalités interviewées en novembre et décembre 2021 : Charles Piaget, Alain Geismar, et Yves Tavernier. 

On trouvera ci-après le « chapeau » de présentation de leur notice biographique dans le dictionnaire Maitron :

Découvrez maintenant leur trajectoire au PSU

Charles PIAGET : Né 23 juillet 1928 à Besançon (Doubs) ; ouvrier horloger, technicien, puis contremaître chez Lip (usine d’horlogerie) ; membre de l’ACO (1957-1975 environ), syndicaliste CFTC puis CFDT, adhérent UGS (1956), militant PSU (1960-environ 1980), membre fondateur d’AC (Agir ensemble contre le chômage) en 1993 à Besançon ; syndicaliste CFDT du Doubs.

Alain GEISMAR : Né le 17 juillet 1939 à Paris (XVIe arr.) ; professeur ; syndicaliste SNESup ; militant du Parti socialiste unifié (PSU), puis d’extrême gauche, puis socialiste.

Yves TAVERNIER : Né le 20 octobre 1937 à Lyon (IIe arr., Rhône) ; militant du PSA et du PSU en Essonne ; professeur de l’Institut d’études politiques, spécialiste des problèmes du monde rural.

Soirée d’hommage à Alain Desjardin

jeudi 26 mars 2020 au CICP
21 ter rue Voltaire, 75001 Paris

 

Soirée d’hommage à

Alain DESJARDIN

Une soirée d’hommage à Alain Desjardin aura lieu à l’initiative du CEDETIM et de
Accueil paysan ; Amis de Tribune Socialiste et Institut Tribune Socialiste (anciens du PSU) ; Anciens de la GOP et de PLC ;
CFDT du Nord et Union Locale de Roubaix ; CFDT des ASSEDIC ; Comité Larzac ;
anciens de LIP ; Confédération Paysanne ; CRID ; EELV ; La Cardabella – La Salvetat ; Peuple et Culture ; 4ACG ;
et habitants et paysans du Larzac.

Etudiants et précarité

Mots-clés : Précarité

21 novembre 2019 • Robi Morder

Le suicide récent d’un étudiant a mis sur la place publique ce que dans une grande discrétion, les organisations étudiantes et les associations ont décrit en tirant la sonnette d’alarme. On a aujourd’hui oublié la violence sociale de masse que subissent les jeunes. Il est temps de ne pas réduire la précarité étudiante à des chiffres. L’étudiant pauvre est un thème récurent depuis fort longtemps mais ce qui change c’est la possibilité donnée à un étudiant de travailler en respectant son besoin d’étudier. La politique d’insertion professionnelle en contrats précaires des moins qualifiés fait disparaître un bon nombre de postes en contrat de travail pour étudiants. En outre l’incertitude de l’avenir pèse sur l’étudiant « pauvre » et « méritant ». La précarité devient un horizon difficilement dépassable. La précarité est tout autant matérielle que morale. Il est temps de relire la Chartre de Grenoble de 1946 : ni charité, ni assistance : la dignité comme un droit !

1 2 3 5