Vive le pouvoir ! Ou les délices de la raison d’Etat

Mots-clés : Mitterrand, Raison d’Etat, Socialisme

1985 • ZIEGLER Jean

Cote : ZIEG

Un monstre hante la nuit du monde : la raison d’Etat devenue loi suprême des hommes et des nations. Les hommes d’Etat l’invoquent aujourd’hui avec arrogance pour justifier leur pratique. Fait radicalement nouveau pour l’Europe: nous entrons dans l’ère du consensus, de la surdétermination librement acceptée de nos volontés collectives par les lois de la Realpolitik qui prétendument nous surpassent. Du XIXe au milieu du XXe siècle, l’adversaire le plus déterminé de la raison d’Etat fut le mouvement socialiste et ouvrier international. Nous assistons impuissants à sa dégénérescence. L’espérance de Mai 1981 ressemble à un miroir brisé : la raison d’Etat a instrumentalisé les socialistes. En Afrique, l’empire néo¬colonial français est plus assuré que jamais. La France socialiste est devenue le troisième marchand d’armes du monde. La mensongère idéologie des droits de l’homme masque une politique étrangère tout entière dominée par la Realpolitik. Ce livre explore les conditions concrètes dans lesquelles ce délabrement, cette effroyable fracture ont pu se produire. Il est né de la colère. De l’échec. Il constitue une autocritique. «Les livres d’aujourd’hui sont les actes de demain», dit Thomas Mann. Contre l’ordre meurtrier des Etats, ce livre doit aider à la naissance d’une nouvelle raison solidaire. (J. Z.) Jean Ziegler, professeur de sociologie à l’université et à l’Insti¬tut universitaire d’études du développement de Genève, profes¬seur associé à l’université Paris l – Sorbonne. A publié notamment Une Suisse au-dessus de tout soupçon (1976 et 1979) et les Rebelles (1983 et 1985) aux Editions du Seuil.

ZIEGLER Jean
1985
24 x 15,5 cm, 286 p.
Le Seuil