Agenda

La souveraineté populaire est-elle possible ? La question du populisme

Mercedi 25 Janvier 2017 18H30-20H Rencontre débat avec Chantal Mouffe et Pierre Khalfa, Institut Tribune Socialiste 40 Rue de Malte, 75011 Paris (M°Oberkampf ou République)

La souveraineté populaire est-elle possible ? Rencontre-débat organisée par la Fondation Copernic, la Fondation Gabriel Péri et l’Institut Tribune Socialiste  dans le cadre de leur séminaire commun : « Qu’est-ce qui fait débat à gauche aujourd’hui ? » La démocratie est maintenant revendiquée haut et fort par la quasi totalité des courants politiques. Pourtant, on ne cesse de parler de l’approfondissement […]

Les entreprises, acteurs politiques : enjeux pour la démocratie

Mercredi 1er février 17h Rencontre débat avec Michel Capron, Gérard Duménil, Olivier Petitjean, Cécile Renouard Institut Tribune Socialiste, 40 rue de Malte 75011 Paris (M°Oberkampf ou République)

Les entreprises, acteurs politiques : enjeux pour l’avenir de la démocratie ? Ou danger pour la démocratie ? La question de la toute puissance des entreprises, notamment multinationales, revient de façon récurrente dans les médias, sans pour autant être au coeur des débats politiques sur l’avenir de la démocratie. Ces entreprises ont développé un méta-pouvoir qu’elles tirent non seulement de […]

Les nouveaux mouvements sociaux : les expressions populaires dans l’espace public

Jeudi 2 février 2017 à 18H30 rencontre avec Gaël Brustier et Danielle Tartakovsky Institut Tribune Socialiste 40 Rue de Malte 750011 Paris (M°Oberkampf ou République)

Une des caractéristiques marquantes des « nouveaux mouvements » qui se sont développés un peu partout dans le monde ces dernières années tient sans doute à la façon dont ces mouvements ont fait de l’occupation de l’espace public le lieu principal des mobilisations. Il ne s’agit pas d’un simple changement de décor. Quelles sont les  conséquences de […]

Regards sur les mouvements sociaux de transformation : les évolutions du mouvement féministe

Jeudi 23 février 2017 à 18H30 Rencontre avec Françoise Picq et Anne-Cécile Mailfert

Cette rencontre s’inscrit, à la suite des rencontres-débats sur les questions du lien social et de la démocratie qui se sont déjà tenues autour des forums sociaux, du militantisme aujourd’hui, des mouvements dans les quartiers populaires… dans le cadre des réflexions que l’Institut Tribune Socialiste a entreprises sur les mouvements qui participent aux transformations de […]

Focus

La transformation des temps – Débats de l’ITS N°6

4ème Trimestre 2016 • Michel Lallement, Chantal Nicole-Drancourt, Philippe Tancelin, Sophie Binet, Eric Beynel, Dominique Hénon

Dans les numéros précédents des Débats de l’ITS, notamment le numéro 2 (« Les liens sociaux en question. Précarités ») et le numéro 5 (« Les reconfigurations du travail ») nous avions eu à plusieurs reprises l’occasion de rencontrer la question du/des temps. Ce numéro est entièrement consacré à cette question. Deux idées semblaient, [...]

lire l'article

Regards sur…

Temps de travail et temps sociaux

Novembre-Décembre 2016 • Michel Lallement


Objet polémique par excellence, le temps de travail est le siège d’un paradoxe majeur. Alors même que le fait de posséder un emploi demeure l’une des préoccupations centrales des français, le temps que, dans notre existence, nous consacrons aux activités productives n’a jamais semblé aussi restreint. Il se trouve en effet que même si la durée réservée aux occupations professionnelles a diminué, le temps de travail demeure déterminant des rythmes qui structurent notre vie sociale. La raison en est simple. Nous sommes débiteurs d’une histoire, celle du capitalisme en l’occurrence, où le travail a toujours tenu un rôle majeur. Depuis les premières réglementations au XIXème siècle jusqu’au passage aux 35 heures en 2000, l’histoire du temps de travail en France pourrait être assimilée à celle d’une longue et patiente conquête vers toujours davantage de temps libre. Le constat d’une baisse tendancielle du temps de travail ne signifie que tous les travailleurs en ont pareillement bénéficié. La durée du travail demeure même en réalité un critère de distinction sociale extrêmement marquant. Le temps partiel reste en la matière un puissant facteur de discrimination. Temps de travail, temps des loisirs et temps du travail domestique ont évolué vers plus de flexibilité, moins de collectif et un partage du travail domestique même si de puissants mécanismes sociaux continent à faire obstacle à une parfaite égalité des genres.

lire l'article

Archives en relation

Faire une recherche