les étudiants et la lutte antifasciste

3 Mars 1962 • Raymond Le Loch

L’U.N.E.F. revendique la responsabilité pleine et entière de l’action antifasciste en milieu étudiant, tout en se prononçant contre la participation à des « comités antifascistes” qui se seraient créés indépendamment de l’organisation syndicale étudiante. La motion votée affirme : “… au moment où s’opèrent des tentatives de regroupement politique, la nécessité pour l’U.N.E.F. est d’agir dans un cadre d’unité syndicale ne comportant aucune exclusive”. (Extraits Analyses et Documents, N° 29 Mars 1962).

Mots-clés : front antifasciste, stratégie politique

Archives en relation

Aucune archive en relation.

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)