4-Cette année là… Information en noir et blanc

1 avril 2018

En ce temps là… l’information n’était pas diffusée en flot continu. La télévision présentait deux chaines d’état comme la radio qui côtoyait deux ou trois radios dites « périphériques » car leur siège était hors des frontières. Les journaux étaient encore vendus à la criée et dans les kiosques, l’AFP diffusait ses informations avec des télex.
Dans ce monde en noir et blanc Tribune Socialiste prenait le temps et ne faisait pas dans le sensationnalisme. Le monde entier bouillait mais, hormis sur le Vietnam, les articles faisaient l’impasse sur de nombreux événements.

C’est ainsi qu’on ne trouve rien sur l’assassinat du pasteur Martin Luther King à Memphis le 4 avril et qui entraina des émeutes dans la plupart des grandes villes américaines.

Très peu de choses également sur l’attentat, le 11 avril, contre Rudi Dutschke, chef de file de l’Union Sociale Allemande en RFA, si ce n’est un article « SDS: à la recherche d’un deuxième souffle » paru dans TS N°369  page 5.

Rien bien sûr sur l’arrestation, le samedi 27 avril, de Daniel Cohn-Bendit  poursuivi pour violences à la suite de la plainte d’un étudiant de la FNEF  et pour avoir participé à la rédaction d’un tract sur la confection des cocktails Molotov.

Par contre, alors que ces années sont censées être des années de croissance continue, les Trente Glorieuses comme on dit depuis, l’attention de Tribune Socialiste se focalisait justement sur les conditions d’emploi et de travail en France qui étaient loin de toute euphorie.

Un travailleur, un emploi

Laminage continu


Et puis le Printemps de Prague bat son plein. Lors d’une conférence de presse organisée au club de la télévision à Prague, Jiri PELIKAN, directeur de la télévision tchécoslovaque, s’exprime au sujet du rôle décisif qu’ont joué la télévision et la radio dans la libéralisation politique de la Tchécoslovaquie. Il évoque ce que fut le régime dictatorial d’Antonin NOVOTNY, et ce qu’il appelle « la renaissance du socialisme » depuis sa démission en janvier 1968.Il n’envisage pas que l’URSS intervienne dans le pays et s’oppose à la nouvelle orientation prise par la Tchécoslovaquie.

 

ORTF – radio Inter actualités de 13H00 du 19 avril 1968

De 12’15 à 32’15

Berlin Ouest – Nouvelles manifestations étudiantes
Mort d’un deuxième étudiant
Les violences étudiantes en allemagne (RFA)
Multiplex entre Bonn, où se trouve Paul MAUGUIN, Berlin Ouest, où se trouvent Pierre JANIN et plusieurs étudiants allemands, et Paris, où se trouvent des étudiants français de Science Po et de l’Institut français de presse.

 

Archives en relation

Aucune archive en relation.

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)