statistiques et couches sociales

Mercredi 9 Décembre 2015 18H 30 avec Hervé Le Bras, 40 Rue de Malte 75011 Paris

Que peuvent nous dire les statistiques, les chiffres, sur l’évolution de la population française, et notamment sur l’évolution des couches sociales.
L’Institut National de la Statistique et des Études Économiques propose une nomenclature des différentes professions et catégories professionnelles. L’évolution de ces catégories aux cours des cinquante dernières années a été considérable, et l’on peut penser que les nouvelles formes de production et d’organisation du travail amplifieront ce phénomène.
Ce classement comporte forcément une part d’arbitraire ; de plus, il est limité à la sphère professionnelle et ne dit rien sur les relations qu’entretiennent les différents groupes sociaux.

Si on peut s’interroger sur la notion de classes sociales, les « espaces sociaux », les groupes sociaux, n’ont pas pour autant disparu et peuvent être définis autrement qu’à travers la profession : en prenant en compte non seulement le travail mais aussi le mode de vie, les statuts, les ressources culturelles, l’habitat…, étant entendu qu’au delà des situations objectives on peut aussi observer des consciences communes dans la manifestation des revendications, le développement des mouvements et des luttes.

Hervé Le Bras est démographe et historien, directeur de recherches émérite à l’INED (Institut National d’Études Démographiques), et directeur d’étude à l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales). Dernières publications : Le mystère français (avec Emmanuel Todd, Le Seuil, 2013), L’Atlas des inégalités. Les Français face à la crise (Autrement, 2014), Le pari du FN (Autrement, 2015)

Archives en relation

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)