La civilisation du risque. Catastrophes technologiques et responsabilité sociale.

1981 • LAGADEC Patrick Préface de Jean-Jacques Salomon

Cote : LAGA

L’échelle grandiose de la technologie moderne est aussi celle des risques qui l’accompagnent. C’est toute une ville qui peut être menacée par les fuites d’une usine chimique, toute une côte par le naufrage d’un pétrolier, toute une région par la défaillance d’une centrale nucléaire. Et les plus graves accidents récents (Seveso, Amoco-Cadiz, Three Mile Island) ne sont qu’une timide ébauche . des catastrophes possibles ― mieux : plausibles. Fondée sur une analyse serrée des événements passés, l’étude de P. Lagadec montre l’inadaptation totale de la société industrielle devant les risques qu’elle prend. En cas de désastre, les formes d’organisation existantes courent à l’échec. Les menaces technologiques, dont la préface de J.-J. Salomon éclaire la dimension proprement philosophique, mettent en question la nature de la démocratie elle-même. Ce livre nous appelle, responsables et citoyens, à la réflexion d’ensemble qui s’impose et dont il ébauche les voies. Le risque technologique est désormais majeur. Notre civilisation ne l’affrontera qu’en devenant majeure elle aussi.

LAGADEC Patrick Préface de Jean-Jacques Salomon
1981
20,5 X 14 cm, 254
Seuil

Mots-clés : Catastrophes, Risques, Technologies

Archives en relation

Aucune archive en relation.

Faire une recherche


Les commentaires sont fermés.