Lip : le syndic hors-la-loi

Lip est encore une affaire non classée malgré la stratégie du silence et du pourrissement organisée par les pouvoirs publics, la presse ou la justice. Le syndic sur ordre du Premier Ministre a fait une opération coup de poing contre l’entreprise. A l’aube, la police a cassé l’outil de travail des Lip, les privant d’électricité et trois ouvriers sont arrêtés. Fausse victoire pour le pouvoir car ce type d’intervention réveille tout le monde et la solidarité s’organise : la mairie a donné un générateur pour rétablir le courant, le syndicat de la magistrature et la CFDT EDF ont vigoureusement protesté contre le sabotage. La mobilisation et la solidarité de tous est nécessaire pour empêcher la mort de Lip. Le PSU s’engage par la vente de montres, à Paris et ses messages de soutien. Il encourage chacun à rester solidaire et à briser la chaîne de la fin décidée et organisée des Lip.

Mots-clés : Aménagement du territoire, Mouvements sociaux, Politique industrielle, Répression

Archives en relation

Aucune archive en relation.

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)