U.N.E.F., débats politiques importants

30 Janvier 1965 • Jean-Claude Gillet

Jean-Claude Gillet fait l’analyse des différentes tendances politiques qui se manifestent à l’intérieur de l’U.N.E.F. La tendance majoritaire estime que le syndicat n’a pas les moyens, face à la majorité des étudiants dépolitisés, de porter son combat contre la technocratisation de l’université et d’imposer une lutte pour des réformes structurelles de l’enseignement. La tendance minoritaire pense au contraire que le syndicat doit faire prendre conscience aux étudiants des contradictions de l’université, des conséquences de la réforme Fouchet par une pratique universitaire de base développant le sens critique de l’étudiant. Il propose une réflexion sur la nécessaire mutation du syndicat et incite à ne pas abandonner les orientations qui ont été prises jusqu’ici.

Mots-clés : Enseignement - Réforme, plan Fouchet, stratégie politique

Archives en relation

Aucune archive en relation.

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)