Naissance d’un syndicalisme étudiant

Février 1964 • Marc Kravetz

Marc  Kravetz, Président de la F.G.E.L. analyse le mouvement syndical étudiant à une période où celui-ci se trouve face à une crise et cherche un second souffle après les mobilisations pour l’Algérie. Les formes de luttes doivent s’adapter à une société qui avec l’industrialisation  connaît les affres de la production et subit le profit et ses revers : chômage, fermeture des charbonnages, problème du logement. Il explicite les transformations du milieu universitaire peu politisé qui subit l’enseignement sans remettre en cause ni l’inadaptation des études ni celle de l’université. Il préconise une orientation syndicale axée sur une structure syndicale de base ancrée dans la vie quotidienne des étudiants et revendique l’action d’une gauche syndicale forte.

Mots-clés : Algérie, Enseignement - Réforme, front antifasciste, stratégie syndicale

Archives en relation

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)