Force de frappe et désarmement

18 Octobre 1963 • Jean-Claude Gillet

L’affirmation réitérée par le Général de Gaulle de poursuivre sa politique de développement de la force de frappe militaire oblige l’UNEF à se positionner contre cette politique ruineuse, inefficace et dangereuse et à se rapprocher des forces démocratiques qui manifestent en faveur de la paix, pour le désarmement et contre le développement des armes atomiques.

Mots-clés : Algérie, Mouvements Etudiants

Archives en relation

Aucune archive en relation.

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)