L’U.N.E.F. devant les problèmes de reconversion

28 Avril 1962 • Tristan Mirand

Le syndicat étudiant s’est affirmé dans la lutte pour la paix en Algérie. Les accords d’Evian présageant la paix, la lutte revendicative se recentre sur le quotidien des étudiants. Cependant l’action revendicative du jeudi 22 Mars organisée par  la  F.G.E.L (Fédération des Groupements d’Études de Lettres (Sorbonne) pour dénoncer l’exiguïté des locaux a peu mobilisé les étudiants. Une coupure au sein de l’U.N.E.F. se fait jour entre une avant-garde qui s’oppose au régime et veut se rapprocher du syndicalisme ouvrier et une tendance plus gestionnaire qui revendique des actions autour des questions matérielles. Si la « mino » qui détient la majorité veut s’imposer, il lui faudra réaliser une synthèse entre ces deux tendances.

Mots-clés : Mouvements Etudiants, stratégie syndicale

Archives en relation

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)