Les multiples interrogations à propos d’un remaniement

2 Septembre 1961 • Jacques Pomonti

Le remplacement de Ferhat Abbas par Youssef Ben Khedda à la tête de l’exécutif du Gouvernement provisoire de la République Algérienne (G.P.R.A.) est interprété par certains comme de bon augure pour les négociations à venir. D’autres soulignent qu’au-delà de la lutte pour l’indépendance, ce sont les questions de l’Algérie future et des réformes à réaliser qui expliquent ce changement.

Mots-clés : Algérie, stratégie politique

Archives en relation

Aucune archive en relation.

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)