Pierre Payrou

Pierre Payrou est né vers 1922. Employé municipal à Perpignan, il travaillait au cimetière Saint-Martin de la ville. Membre de l’UGS, dès 1958 il devint secrétaire de la fédération des Pyrénées Orientales de cette formation. Il fut candidat de l’Union des forces démocratiques aux élections municipales du 8 mars 1959 à Perpignan. Le 3 avril 1960, il fut le délégué de l’UGS des Pyrénées Orientales (33 adhérents) au congrès constitutif du PSU. Pierre Payrou participa à la direction du PSU. Il demeura au PSU après que la fédération départementale ait été affaiblie par de nombreux départs en 1964. Il ne renouvela pas son adhésion au PSU en 1970, n’ayant pas adhéré pleinement aux nouvelles orientations du parti consécutives à mai 1968. Il fut de 1950 à 1970, secrétaire du syndicat CGT des employés municipaux de Perpignan. En 1955, il fut élu au bureau de l’UD des syndicats CGT des Pyrénées-Orientales et réélu sans interruption jusqu’en 1973.

D’après la biographie établie par Jean-Claude Gillet In Le Parti Socialiste Unifié :  une étoile filante dans l’univers politique de la Catalogne du Nord (1960-1990) .- Editions Trabucaire en collaboration avec les Amis de Tribune Socialiste et L’Institut Tribune Socialiste. 204 pages

François Péronnet

,

Né le 18 Décembre 1946. Adhérent UNEF en 1963 en prépa à St Louis. Vice-président de l’association des élèves tenue par l’UGE. Militant actif au PSU de 1969 à 1978 et Président de l’AGEL. Bureau National de l’UNEF en 1969-1970.

Michel Perraud

,

Né le 18 Décembre 1941 à Paris. Adhérent UNEF en 1960 (ACES). Membre du CA de l’AG d’Angers d’octobre 1961 à juin 1964. Vice président Universitaire adjoint AGE Angers 1963-1964. Adhérent UGEP en 1964-1965. Membre du bureau de l’UNEF de janvier 1967 à avril 1968 en tant que trésorier puis Président. Militant PSU de janvier 1962 à janvier 1972. Membre du Bureau de la Fédération Maine et Loire d’octobre 1962 à Juin 1964. Bureau de la Fédération de Paris de juillet 1965 à janvier 1967. Secrétaire de la section des Grandes Écoles de Paris d’octobre 1964 à juillet 1965. Membre du bureau des ESU sous le mandat de J.C. Gillet.

Jean-François Pertus

,

Secrétaire Général de l’AGEP de 1963 à 1964. Membre du Secrétariat national des ESU de 1965 à 1966. Secrétaire de la section Sorbonne des ESU de l’automne 1965 à 1966. Secrétaire national des ESU de mars 1966 à décembre 1967. Membre du BN du PSU depuis juin 1967.

Charles Piaget

Né le 23 juillet 1928. Entré à LIP à Besançon en août 1946. Marié père de 6 enfants. Milite à la CFTC et à l’ACO, puis adhère au PSU en 1960. Délégué syndical CFDT à LIP lors de la grève des ouvriers de cette usine. Au conseil national d’Orléans, en octobre 1974, entre dans la direction provisoire du PSU avec Michel Mousel, puis devient un des cinq secrétaires nationaux après le congrès d’Amiens en 1974. Quitte LIP pour la retraite en 1983. Grand animateur d’AC ! Besançon (Agir ensemble contre le chômage).

Extr.de l’ouvrage signé Jean-Claude Gillet et Michel Mousel «  Parti et mouvement social : le chantier ouvert par le PSU. Éd. L’Harmattan, Mars 2012.

Sanvitus Prédali

Né en 1928. Élève au lycée Fesch à Ajaccio. Scout lors de son adolescence. Fonctionnaire : en fin de carrière, chef de contrôle à la DDASS. Animateur d’une association culturelle de son quartier d’adoption : les Salines. Chrétien engagé et militant syndicaliste CFDT, syndicat qu’il a contribué à créer en juin 1971 à Ajaccio d’abord, puis en Corse du sud et à développer ensuite dans toute la Corse. Secrétaire général de l’Union régionale CFDT corse. Militant PSU, il eut par la suite des sympathies pour le FLNC naissant. Décédé le 16 janvier 1978.

Biographie écrite  pour l’ouvrage « Le combat nationalitaire de la Fédération PSU Corse », Jean-Claude Gillet.- Ed .A.Piazzola, Mars 2013

Hubert Prévot

Hubert Prévot est né le 2 octobre 1928 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), il décède le 10 Juillet 2015 à Thierval-Grignon dans les Yvelines. Licencié en droit, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, il rejoint au PSU en 1967 aux côtés de Michel Rocard et y restera jusqu’en 1971 comme membre de la direction nationale du PSU. Candidat du PSU aux élections législatives en 1968 à Boulogne-Billancourt, il récolte 6 %. Avec Michel Rocard, il partage le même pseudonyme, Jacques Malterre. Il rejoint le PS à partir de 1971. En  1974, mis en disponibilité, Hubert Prévot devient secrétaire confédéral à la CFDT, aux côtés de Michel Rolant au service économique. En mai 1981, Michel Rocard, ministre du Plan, le nomme, commissaire général au Plan, chargé du IXe Plan (1984-1988). En mai 1984, Hubert Prévot quitte le Plan et intègre la Cour des comptes comme conseiller maître. En décembre 1988, Paul Quilès, ministre des postes et télécommunications, le charge d’un rapport sur l’avenir des PTT. Nommé le 6 décembre 1989 secrétaire général du comité interministériel à l’intégration, il assumera cette fonction jusqu’en mars 1993. En  1991, il est à l’origine d’une circulaire qui impose aux communes de plus de 5 000 habitants de réserver des espaces aux « gens du voyage ». Président de la Conférence des présidents des coordinations associatives en 1999, il a présidé aussi le Comité contre l’esclavage moderne et l’Association Primo Levi qui soutient les personnes ayant subi la torture ou la violence politique, des combats emblématiques de sa vie.

Jean-Pascal Pugibet

,

Né le 9 Avril 1939 à Czères-sur-Garonne. Délégué des étudiants de Toulouse à l’UGS en 1958. Participe à ce titre au congrès constitutif du PSU. Responsable PSU des étudiants de Toulouse jusqu’en juin 1965. Secrétaire des ESU de Toulouse de 1960 à 1965. Engagement SNES (FEN puis FSU) depuis 1965. Militant PSU en Martinique à partir de 1965.

Précédent Suivant