Un parti de la gauche. Le PSU

Mots-clés : Bourdet, Depreux, Longeot, Martinet, Mendès France, PSA, PSU, Servet, SFIO, Tribune du communisme, UGS

1966 • NANIA Guy. Préface : Édouard Depreux

Cote : NANI

Le P.S.U. est-il un « fossile », témoin de l’existence d’un socialisme, autrefois à la mode, à l’extrême gauche de l’échiquier politique français, tel celui de Jean Jaurès ou celui de Jules Guesde, ou bien est-il un « germe », et annonce-t-il le socialisme de demain ? Les membres de ce parti, en tout cas, bien que se référant fréquemment à l’un ou l’autre des auteurs cités ci-dessus, sont conscients qu’ils ne pourront pas trouver les réponses aux problèmes qu’ils ont posés dans les œuvres de ces éminents précurseurs. Ils savent surtout que la société socialiste à laquelle ils aspirent n’a existé « nulle part. C’est pourquoi ou bien le P.S.U. est lui-même un précurseur, ou bien il ne sera rien. Il est possible que les efforts de cette minorité qui se réclame du socialisme, mais qui le « sent » plus qu’elle ne le définit, ne réussissent pas à réaliser la transformation de la société française, à base capitaliste, en un régime où les chances de succès seraient égalisées au maximum, dans le respect de la personne humaine. Le P.S.U. aura été alors une société de pensée, une école de formation politique, la mauvaise conscience de notre époque. Même ainsi limitée, sa tâche pourra être jugée méritoire ; mais enfin, ce n’est pas là le but recherché par un parti politique. Ou bien, dans une première phase, le P.S.U. jouera ce rôle, mais, dans un avenir plus lointain, il constituera le noyau d’un regroupement, qui, réunissant, sur un programme socialiste, tous les courants de gauche, luttera pour conquérir le pouvoir et réaliser les aspirations de la classe salariée — c’est-à-dire, en définitive, pour modifier, dans un sens socialiste, les actuelles structures de la société française : il deviendrait alors, selon le vœu de ses militants, le promoteur des lendemains qui chantent.

NANIA Guy. Préface : Édouard Depreux
1966
21 x 14 cm, 300 p.
Librairie Gedalge

Perspectives Socialistes n° 035. Bilan de l’U.G.S.

Mots-clés : Parti, Socialisme, UGS

1960 • MARTINET - BONNEVILLE Jean - BELLEVILLE - GUERY - LONGEOT - TAMBURINI - GONTCHAROFF - PICANT - JACQUEMONT - RENVOISE - AUDRY - ARTHUIS

Cote : PERSP. SOC.

lre PARTIE : BILAN DE L’U.G.S. • Une expérience qui nous renforce, par Gilles MARTINET • Un parti socialiste d’action de masse ? par Jean BONNEVILLE 2e PARTIE : ACTION DE BASE ET VIE DÉMOCRATIQUE DANS L’U.G.S. 3e PARTIE : A PROPOS DU RENOUVEAU SOCIALISTE • Définition d’une stratégie, par P. BELLEVILLE, L. GUERY, H. LONGEOT, G. TAMBURINI • Éléments d’une doctrine, par C. AUDRY, J. ARTHUYS, G. DUCAROY, L. RIOUX • Rôle et méthodes, par G. GONTCHAROFF, C. PICANT, A. JACQUEMONT, M. RENVOISÉ DOCUMENT : La propriété en question L’AVENIR DU P. S

MARTINET – BONNEVILLE Jean – BELLEVILLE – GUERY – LONGEOT – TAMBURINI – GONTCHAROFF – PICANT – JACQUEMONT – RENVOISE – AUDRY – ARTHUIS
035
1960
24 x 18 cm, 48 p.

Perspectives Socialistes n° 025. L’Algérie un an après

Mots-clés : Algérie, Colonisation, Économie, UGS

1959 • ALEX Hervé - DECHEZELLES Yves - HOUDEVILLE Louis - STIBBE Pierre - VERLHAC Jean - RUNGIS Maïté - NAVILLE Pierre

Cote : PERSP. SOC.

– Bilan de la guerre en Algérie, par Pierre NAVILLE – Le Plan de Constantine, par M. RUNGIS – L’opinion française et la guerre d’Algérie par Pierre STIBBE – Problème social et guerre d’Algérie, par Yves DECHEZELLES – Résolution sur l’Algérie au Conseil National de l’UGS – Ce que fut la colonisation économique, par Hervé ALEX – Quelques suggestions pour une Algérie viable

ALEX Hervé – DECHEZELLES Yves – HOUDEVILLE Louis – STIBBE Pierre – VERLHAC Jean – RUNGIS Maïté – NAVILLE Pierre
025
1959
24 x 18 cm, 80 p.

Perspectives Socialistes n° 011 et 012

Mots-clés : Algérie, Histoire, Mai 58, Partis, UGS

1958 • AUDRY - DUCAROY - DREVET - BRIDIER - HOUDEVILLE - MARTINET - DORIDAM - BELLEVILLE - VIARD

Cote : PERSP. SOC.

• Présentation • Les derniers jours de la IVe République, par Colette AUDRY • La France et la dictature, par Georges DUCAROY • La chute, par Paul DREVET • De Gaulle ou le règne de l’équivoque, par Manuel BRIDIER • Visages d’une sédition, par Louis HOUDEVILLE • Les partis devant l’effondrement de la IVe République, par Gilles MARTINET • Activité d’un jeune parti, par Pierre DORIDAM • Et après ? par Pierre BELLEVILLE • Tribune Libre: « Vieilles gauches, vieilles lunes », par Jacques VIARD

AUDRY – DUCAROY – DREVET – BRIDIER – HOUDEVILLE – MARTINET – DORIDAM – BELLEVILLE – VIARD
011 et 012
1958
27 x 20,7 cm, 36 p.

1 2 3 4