1 68 69 70

Discours de Gilles Martinet au Congrès d’unification

Mots-clés : Congrès - PSU, Socialisme, stratégie politique

3 Avril 1960 • Gilles Martinet

Gilles Martinet déclare dans son discours au Congrès d’unification des différentes forces de gauche qui vont constituer le nouveau Parti Socialiste Unifié (PSU) : « ce que nous voulons créer c’est l’instrument qui transformera le mouvement ouvrier comme l’ensemble de la gauche française et qui permettra de bâtir cette société démocratique répondant aux conditions historique de la seconde moitié du XXème siècle. »; Il déclare qu’il faut intégrer dans le parti, le monde ouvrier, car un parti socialiste est d’abord un parti capable d’apporter une aide et une réponse pratique aux travailleurs sur les questions qui les concernent. Notre action est d’autant plus nécessaire que la classe des salariés connait aujourd’hui de grandes transformations auxquelles les partis traditionnels s’adaptent très mal. Il a la conviction que ce nouveau parti doit être l’agent de la reconquête socialiste. Il ajoute qu’à travers celui-ci, il faut construire une organisation unie et qui soit capable par ses actions et ses réponses de faire face au régime gaulliste et au capitalisme, au-delà des discours.

1 68 69 70