Faut-il tuer les vieux ?

Mots-clés : classes sociales, Emploi, Sociologie

17 Janvier 1989 • Yvan Craipeau

Couverture 2A, 17 Janvier 1989Ce sont quelques dix millions d’hommes et de femmes que la société estime qu’ils ont passé l’âge du travail. La crise de l’emploi conduit les employeurs à embaucher des jeunes plutôt que des travailleurs plus âgés qui s’adaptent plus difficilement aux nouvelles conditions technologiques du travail. La solidarité des travailleurs actifs avec ceux qui cessent leur activité devient de plus en plus difficile à assumer et les solutions de l’économie libérale favoriseraient la retraite par capitalisation. Par ailleurs l’analyse de la baisse démographique dans les pays aisés comme la France ou l’Allemagne tend à renforcer ce discours. Pourtant ce qui diminue, ce n’est pas la richesse sociale mais le temps nécessaire à la produire. Il n’y aurait aucun problème si la quantité réduite du travail nécessaire était partagée entre tous les travailleurs par une réduction du temps de travail. Il faut mettre en place une nouvelle fonction sociale pour les retraités. Il faut permettre aux retraités d’oeuvrer à l’humanisation de la société et reconnaître cet apport à égalité avec les activités salariées.

Critique socialiste n° 35. L’expérimentation sociale en question

Mots-clés : Mouvement, Société, Sociologie

1979 - Juin • Leduc, Dalbert, Goueffic, Vincent (Bernard), Demaldent, Viveret, Garnier, Castoriadis, Wargny, Naville, Hegin, Roman

Cote : CRIT. SOC.

– Présentation, Victor Leduc – De la croissance duale à l’expérimentation social, François Dalbert – Mieux vivre à la Caisse des Dépôts, Suzanne Goueffic – Reconquérir la société, Bernard Vincent – Construire une autre société, Jean-Marie Demaldent – Entretien avec Patrick Viveret – Vers la société civique, Jean-Pierre Garnier – Entretien avec Cornélius Castoriadis – Expérimentation dans les communes, Christophe Wargny – Réponses sur l’expérimentation sociale, Revue « Pratiques » – Entretien avec Pierre Naville – Robinson ou les limbes du Pouvoir, Frédéric Darmau – Patrick Hegin – Sociologie ou mouvement social, Joël Roman

Leduc, Dalbert, Goueffic, Vincent (Bernard), Demaldent, Viveret, Garnier, Castoriadis, Wargny, Naville, Hegin, Roman
35
1979 – Juin
22 x 15,5 cm, 120 p.
Syros

Autogestion, la parole à Jean Duvignaud

Mots-clés : Écologie, Sociologie

5-11 Janvier 1978 • Jean Duvignaud, propos recueillis par José Sanchez

Jean Duvignaud, en tant que sociologue analyse notre société et constate qu’aujourd’hui la mort guette nos sociétés technologiques. Leur autodestruction est le fruit de leur logique folle. Certaines manifestations de pensée explosent depuis quelque temps sous la forme de mouvements régionalistes, écologistes et sont la manifestation d’une parole qui jusqu’ici n’avait pas été donnée ni entendue. Ce qui ne veut pas dire que les idéologies de ces différents mouvements soient meilleures que celles des idéologies politiques. Sous ces idéologies se cachent une sorte d’action sociale qui doit trouver un moyen de se manifester. C’est une raison pour laquelle il accorde une immense importance à l’autogestion. Non pas à l’autogestion en tant que mythe ou idéologie mais au fait que nombre de gens, aujourd’hui, cherchent dans la société technologique des lieux d’asile et des bases d’attente contre l’homogénéisation qu’on leur impose. Notre société ne laisse aucune structure d’accueil pour ce qui n’est pas la rentabilité, il n’y a pas de place pour autre chose que l’intégration. Il semble qu’il faille redéfinir un nouveau groupe social, non plus lié à l’institution d’un Etat dans une société structurée mais comme manifestation collective d’un groupe qui assure la plénitude de son existence.

Les ouvriers en grève. France 1871-1990 (2 tomes)

Mots-clés : Grèves, Ouvriers, Sociologie

1974 • PERROT Michelle

Cote : PERR

TOME I PREMIERE PARTIE : LE MOUVEMENT DES GREVES Chapitre I. Les sources de l’histoire des grèves et leur évolution au 19e siècle. Contribution à l’étude de la sociologie empirique Chapitre II. La croissance des grèves de 1864 à 1914. Essor et déclin de la grève Chapitre III. Les grèves de 1864 à 1890. Analyse diachronique Chapitre IV. Les fluctuations des grèves et leurs facteurs. Recherches sur la psychologie des grévistes Chapitre V. Les obstacles à la rationalité économique de la grève SECONDE PARTIE : COMPOSANTES DES GREVES Chapitre I. L’ouvrier consommateur Chapitre II. Revendications et griefs Chapitre III. Sociologie des grévistes TOME II TROISIEME PARTIE : LE COURS DE LA GREVE Chapitre I. Le déclenchement des grèves Chapitre II. La conduite de la grève : les organisations Chapitre III. La conduite de la grève : les meneurs Chapitre IV. Méthodes de grève Chapitre V. Participation à la grève : grévistes et « fainéants » Chapitre VI. La vie matérielle des grévistes. La question des secours Chapitre VII. La vie collective des grévistes. Le geste : manifestations et violences Chapitre VIII. La vie collective des grévistes. La parole : réunions et discours Chapitre IX. Dénouement

PERROT Michelle
1974
24 x 16 cm, 900 p.
Mouton

1 2 3 4 6