Poussée des luttes dans le secteur santé

Mots-clés : Mouvements Etudiants, sélection

Novembre 1969

Les grèves des étudiants en médecine ont débuté au CHU Cochin sur le problème des fonctions hospitalières en troisième année, puis se sont étendues aux 1ère et 2ème années. Devant le refus de toute concession de la part du Doyen et du syndicat autonome, les comités d’action UNEF étendent la grève CHU par CHU. Les mots d’ordre sont  la lutte contre la sélection et les problèmes du secteur santé. Cette grève qui a duré plus d’un mois s’étend à d’autres universités.

Affrontements sociaux sur les problèmes de santé

Mots-clés : Mouvements Etudiants, Protection Sociale, sélection

Octobre 1969 • Georges-Clément Alhadef, Paul-Main Duprez, Claude Malhuret, J.C.Amzalac

Le mouvement de revendication des étudiants en médecine fait suite à la publication de l’arrêté dit « GUICHARD – BOULIN » et donne lieu dès sa publication le 26 septembre 1969 à une polémique qui oppose non seulement les étudiants, mais aussi les médecins, les enseignants et les politiques.
Le syndicat autonome des enseignants de médecine (avec l’appui  de l’Ordre des médecins) défend une sélection très sévère et le maintien du concours de l’internat, affirmant que l’afflux d’étudiants vers les facultés de médecine risque de créer une baisse de la qualité de la médecine.
Le Docteur J.C. AMZALAC, Médecin du dispensaire de Paris MNEF et P. DUPREZ, du comité d’action UNEF Médecine dénoncent ces arguments : pour eux, les défenseurs de la sélection sont aussi les défenseurs de la hiérarchie médicale.

Les grandes écoles : une machine bien huilée

Mots-clés : Enseignement, sélection

Octobre 1969

La clé de voûte du système des grandes écoles est le concours d’entrée et la création du mythe de l’élite. Compétition individuelle, psychose du classement et abrutissement par une surcharge de l’emploi du temps, études abstraites et coupées de la réalité sociale, sélection qui aboutit à ne prendre que les meilleurs et les plus favorisés : tous ces facteurs aboutissent à un système pour une caste au service de la classe dominante.

Dans une deuxième partie l’article poursuit en précisant, en outre, que la création des Grandes Écoles correspond au premier développement de l’industrie mais aussi à la prise de pouvoir de la bourgeoisie. Les écoles créées correspondent aux besoins nouveaux, véritable bras droit des patrons. L’article démontre comment la bourgeoisie exerce son pouvoir et contrôle ces grandes écoles.

1 2 3 4 5