PCF, le nouveau réformisme

Mots-clés : Parti Communiste, participation, Pouvoir populaire, stratégie politique

6-13 Décembre 1975 • François Turquan

Le texte préparatoire au 22ème Congrès du PCF ne porte pas en lui-même un projet nouveau de réformisme. Il faut le considérer comme un texte récapitulatif des orientations fondamentales du PCF. Le PCF en critiquant de façon systématique le PS a beaucoup perdu et s’est isolé, allant jusqu’à offrir une cible privilégié aux attaques de la droite. L’orientation proposée vise à ne fermer aucune porte et à ne pas figer la politique du Parti. Le Parti Communiste Français s’affirme comme un Parti ouvrier révolutionnaire mais il choisit la voie légale d’accès au gouvernement, sa stratégie repose sur l’union de la gauche et reproche au PS sa collaboration de classe. Face aux conséquences de la crise le PCF n’offre aucune perspective à la situation des travailleurs. La « participation » est le mot-clef en ce qui concerne le rôle et le pouvoir des travailleurs dans la société socialiste mais celle-ci se fait par l’intermédiaire des représentants du Parti. De la gestion démocratique à l’autogestion le pas reste difficile à franchir sur cette base.

Les Etats généraux de l’autogestion socialiste

Mots-clés : front autogestionnaire, Pouvoir populaire

29 Novembre au 6 Décembre 1975 • Conseil National du PSU

Le PSU appelle tous ceux qui, à travers se battent pour le contrôle ouvrier et populaire, à participer aux Etats généraux pour l’autogestion socialiste. Ce rassemblement doit manifester la volonté de changement de société face à la crise sociale et économique. En se manifestant avec force, le courant autogestionnaire montrera qu’il porte en lui les solutions fondamentales à la crise de la société et il aidera au développement d’une stratégie anticapitaliste offensive, à la convergence et à la coordination des luttes dans et hors de la production. Il contribuera à la multiplication d’actions unitaires et débloquera ainsi une situation dont seul le pouvoir peut tirer parti. Les Etats généraux permettront de resserrer les liens entre l’ensemble des militants qui se situent sur le terrain de la révolution socialiste autogestionnaire. Ils permettront une confrontation des pratiques de luttes de contrôle ouvrier et populaire se déroulant en France dans les domaines les plus divers. Ces Etats généraux sont importants pour promouvoir le puissant mouvement autogestionnaire dont la classe ouvrière a besoin pour abattre la domination bourgeoise et construire le socialisme.

PC, orthodoxie et autonomie

Mots-clés : Parti Communiste, Pouvoir populaire, Socialisme autogestionnaire, stratégie politique, transition

22-29 Novembre 1975 • François Turquan, Maurice Najman

PC, Parti Communiste, orthodoxie et autonomie explicite pourquoi et comment le mouvement communiste international ne correspond plus à l’image traditionnelle d’un bloc monolithique dirigé de Moscou. La publication successive de deux documents stratégiques communs, signés, le premier par les PC espagnol et italien, le second par le même PCI et le PCF, en est la preuve. L’évolution de la situation internationale et des rapports Est-Ouest, la conquête d’une base de masse, le poids des situations particulières à chaque pays, tout cela a accéléré la mutation de nombreux partis communistes de l’Europe capitaliste. Le document préparatoire au 22e  congrès du PCF s’inscrit dans cette démarche. Le document du comité central mentionne bien que le PCF sera au premier rang dans le combat contre la politique du pouvoir et les conséquences de la crise… mais il n’offre aucune perspective de lutte précise, aucune proposition d’action unitaire adaptée à la situation. La réaffirmation du rôle décisif des orientations fondamentales du PCF réconfortera peut-être ses militants. Elle sera d’un faible secours pour les travailleurs confrontés à une situation économique toujours plus difficile et à un patronat résolu.

Contre le plan Chirac – Giscard : initiatives et unité

Mots-clés : Pouvoir populaire, Socialisme autogestionnaire

19 Avril 1975 • Direction Politique Nationale, Charles Piaget, André Barjonet, Michel Mousel, Geneviève Petiot

Contre le plan Chirac-Giscard, la Direction Politique Nationale avance :  initiatives et unité. Vietnam, Cambodge ou Portugal : le capitalisme vit une crise mondiale. Ces données nouvelles de la situation internationale ne peuvent que renforcer l’exigence d’une lutte d’ensemble contre tous les aspects de la politique capitaliste. C’est dans une lutte unitaire, au contraire des positions prises par le Programme Commun, que l’on pourra répondre aux aspirations des travailleurs. Contre le plan d’austérité de Giscard, les travailleurs de Renault ont mis en avant des mots d’ordre unificateurs. Il n’en demeure pas moins que pour être efficaces ces luttes ne doivent pas demeurer morcelées, au contraire il faut qu’elles puissent se généraliser. Dans ce sens le PSU prévoit une Conférence Nationale Entreprises les 19 et 20 Avril pour permettre à tous d’échanger, d’analyser leurs expériences et de débattre de leurs objectifs d’action dans l’axe de lutte du contrôle ouvrier et dans la perspective de l’autogestion socialiste. Au-delà il faut des perspectives politiques avec un programme de construction du socialisme.

1 4 5 6 7 8