1 5 6 7 8 9 41

Autogestion et transformations technologiques

Mots-clés : Politique Économique

1er Trimestre 1982 • Yvon Bourdet

L’humanité peut-elle conserver en main son destin, c’est-à-dire s’auto-gérer, à mesure que la science et les techniques se développent ? L’automatisation des tâches a introduit des perturbations auxquelles la société moderne n’a pas encore pu s’adapter. L’activité humaine et la créativité ne peuvent pas être entièrement automatisées. On reste toujours en présence d’une autogestion sauvage et discrète pour parvenir aux buts fixés. Le travail humain a subi un simple déplacement en amont et en aval de l’unité de production et n’a pas engendré pour cela un nouveau groupe social homogène, ni un tournant idéologique du système. Le développement de la science et de la technique ouvre les possibilités d’un accroissement  des moyens de production et d’auto détermination. Leur contrôle collectif reste cependant nécessaire pour l’organisation de la société.

13ème Congrès du PSU, Nantes

Mots-clés : autogestion, Congrès - PSU, Élections présidentielles, Politique Économique, Politique énergétique

18-20 Décembre 1981 • Textes du Congrès

Le 13ème Congrès National du PSU s’est réuni à Nantes les 18, 19 et 20 Décembre 1981. La majorité populaire a donné la victoire à la gauche. Dans ce contexte il apparaît au PSU qu’une participation au gouvernement est possible avec toutefois,  l’assurance d’une possibilité d’un soutien critique, s’appuyant sur la mobilisation populaire permettant de promouvoir des changements significatifs : réduction du temps de travail et droits des travailleurs, désarmement et politique énergétique, lutte pour un nouveau type de développement dans un cadre autogestionnaire. (L’entrée au gouvernement d’Huguette Bouchardeau ne sera effective qu’en 1983.)
Les différentes commissions font apparaître toutes les difficultés du Parti : statuts, financement, presse et bilan de l’expérience municipale par les élus PSU. La remise en cause du système électoral à la proportionnelle a été une des discussions en commission.
Les votes des militants sont partagés :  50% des votes assurent un soutien critique à une participation au gouvernement.  mais la minorité qui a obtenu 40% des votes s’interroge sur son avenir dans le PSU. Huguette Bouchardeau est désignée secrétaire nationale.

L’alternative énergétique

Mots-clés : Politique Économique, Politique énergétique

Avril 1981 • Serge Depaquit

L’alternative énergétique proposée par le PSU mise sur le développement des énergies nouvelles. Depuis l’origine du programme nucléaire gouvernemental, le PSU s’est opposé à sa mise en oeuvre. Le nucléaire est dangereux, coûteux et entraîne un développement social (centralisation accrue, police, militarisation) et de croissance conforme aux intérêts du capitalisme. Stopper les programmes nucléaires au profit d’alternatives écologiques pour permettre le développement des régions (isolation des bâtiments, transformation des déchets, biomasse…) est la proposition du PSU face au PS qui ne s’oriente pas vers une politique de stimulation des économies d’énergie très active. Serge Depaquit dans cet article démontre qu’une autre politique énergétique pourrait permettre la création de 600 000 emplois. En outre, le PSU estime que la procédure de référendums à initiative populaire devrait être adoptée comme moyen d’expression de la volonté des populations concernées par les investissements dans le nucléaire.

Temps de travail

Mots-clés : 35 heures, Politique Économique

Février 1981 • dossier préparé par Bernard Billaudot

Temps de travail est un dossier présenté par Tribune Socialiste Mensuel de l’autogestion autour du débat sur les 35 Heures, voire 30 Heures de travail hebdomadaire pour les salariés. Présenté sous la forme théâtrale en 3 actes, les différents arguments des syndicalistes, des travailleurs et des femmes sont exposés pour mieux faire comprendre les avantages de la réduction du temps de travail. Aujourd’hui la charge de travail est répartie de façon inégale entre tous les travailleurs et le travail domestique n’est pas comptabilisé dans le temps de travail. L’amélioration de la productivité permet la baisse du temps de travail mais accentue la spécialisation et la division du travail. Le PSU prône une diminution du temps de travail pour permettre un investissement social, une autre façon de vivre et le partage pour répondre à la question cruciale de la montée du chômage. La question des rapports avec le Tiers-monde est également abordée dans ce dossier.

1 5 6 7 8 9 41