1 39 40 41

Le régime des apparences et la France des réalités

Mots-clés : Mouvements sociaux, Politique Économique

16 Avril 1960

Il y a en France le régime des apparences et la France des réalités, celle de la crise économique et sociale. La presse parle beaucoup du voyage de Khrouchtchev à Paris et celui de De Gaulle à Londres. Elle fait état de l’apparence d’une France forte qui est reçue et qui reçoit. C’est oublier la France des réalités : celle des manifestations de paysans qui crient leur misère et refusent la politique agricole. C’est aussi oublier les mouvements sociaux dans les industries où les ouvriers dénoncent les choix patronaux. C’est enfin oublier la guerre en Algérie ou encore le combat pour la laïcité. Le PSU, nouvellement créé s’affirme comme le coordinateur de ces efforts et de cette réalité.

Un drame : la paysannerie….

Mots-clés : Congrès - PSU, Mouvements sociaux, Politique Économique

16 Avril 1960

Le drame pour la paysannerie c’est de ne plus supporter les choix politiques gouvernementaux qui les entraînent à la faillite. Des centaines de milliers de paysans se sont rassemblés dans toutes les villes de France pour manifester leur mécontentement vis à vis de la politique agricole. Le correspondant de Tribune Socialiste était à Tours et fait le point sur les enjeux de cette manifestation. Les paysans demandent l’alignement des prix des denrées agricoles sur la production industrielle, refusent les importations et les prix pratiqués par les intermédiaires. Au-delà de l’aspect revendicatif il faut souligner petit à petit une prise de conscience syndicale en particulier chez les jeunes agriculteurs. Le texte en deuxième partie expose le programme agricole du PSU, programme adopté par le Congrès d’unification.

La qualification du travail

Mots-clés : lien social, Politique Économique

Janvier 1956 • Pierre Naville

Dans son Essai sur la qualification du travail, publié en 1956, Pierre Naville s’interroge sur les processus de la valorisation ou de la dévalorisation du travail, sur la constitution des hiérarchies professionnelles, salariales, et, par voie de conséquence, sociales. Les premières pages de son essai nous apportent un éclairage historique, en montrant comment cette question a toujours été posée aussi du point de vue méthodologique, en remettant en cause les énoncés qui, sous couvert d’objectivité permettent de ne pas penser, de ne pas remettre en cause les inégalités hiérarchiques, la contradiction entre la qualification individuelle et l’adaptation aux besoins de l’organisation du travail.  Les analyses de la qualification et de ses critères rejoignent assez vite des considérations plus générales relatives à la fonction technique de l’homme dans la société.

1 39 40 41