La laïcité : une valeur universelle et permanente

Mots-clés : Enseignement, laïcité

Février-Mars 1963 • Jean Guichard

Couverture Perspectives Socialistes N°57-58, Février-Mars 1963La laïcité est une valeur universelle et permanente déclare Jean Guichard. Une analyse historique du concept de laïcité étaye sa thèse. Ce qui est en cause dans l’idée de laïcité n’est pas seulement un système juridique qui organise l’école et l’enseignement, mais plutôt une idée essentielle au développement de l’homme. En conséquence la laïcité est une idée vivante qui doit dépasser les affirmations de principe et qui doit animer le comportement face aux problèmes de la vie. Elle exige une attitude de recherche permanente afin de déterminer de nouveaux objectifs en adéquation avec les évolutions de la société. Le caractère permanent de la laïcité garantit la liberté des consciences humaines y compris la liberté religieuse. Dans une deuxième partie, l’auteur aborde la question de la laïcité et de l’enseignement. Il réaffirme la primauté de l’école publique et l’indépendance de l’école vis-à-vis des Eglises, des forces économiques et politiques mais aussi de l’Etat. Il pose la question des aumôneries au sein de l’école.

Pour une laïcité positive

Mots-clés : Enseignement, laïcité

Février-Mars 1963 • Robert Chapuis

Définir une laïcité positive c’est se rapporter au principe de l’école ouverte à tous. Pour cela, il ne faut plus seulement s’attacher au cadre scolaire mais aussi au contenu de l’enseignement. L’enseignement doit répondre aux besoins de l’ensemble des citoyens. Une véritable visée laïque exclut tout conservatisme culturel. Plutôt que de se consacrer à de pénibles compétitions pour définir la véritable laïcité et la meilleure tactique pour la défendre il conviendrait que les plus conscients et les plus progressistes s’unissent pour définir une stratégie nouvelle du combat laïque. Il faudrait assurer une école dégagée de tout confessionalisme et un enseignement qui corresponde aux nouveaux besoins technologiques, industriels. L’école et l’Université devront se préoccuper d’offrir aux jeunes une formation sociale qui leur permettra un comportement actif et responsable dans la vie locale ou national et des analyses face aux problèmes internationaux. Laïcité et démocratie participent du même combat.

Laïcité et classes moyennes

Mots-clés : laïcité

Février-Mars 1963 • Jean-Paul Sartre

ICe texte intitulé « Laïcité et classes moyennes » est un extrait de l’ouvrage « Qu’est-ce que la littérature » signé Jean-Paul Sartre.Il définit la classe moyenne comme la petite bourgeoisie laborieuse et libérale qui a pris conscience d’elle-même à l’occasion de son triomphe dans l’affaire Dreyfus. Cette classe moyenne veut vivre, ce qui veut dire pour elle : choisir son métier, l’exercer avec conscience et même avec passion, garder dans son travail une part d’initiative et élever ses enfants dans la dignité. Elle ne possède ni passé, ni traditions, ni l’immense espoir d’un avenir, à la différence de la classe ouvrière. Un de ses soucis intellectuels a été de fonder une morale laïque. L’Université qui appartient tout entière à cette classe moyenne s’est efforcée de fonder, sans succès, cette morale laïque. Cette morale n’a pas résisté à l’épreuve des deux guerres et s’est révélée insuffisante pour les grandes catastrophes.

Deux communiqués du Comité National d’Action Laïque

Mots-clés : laïcité, Loi Debré

27 Septembre 1960 • Communiqué de presse du C.N.A.L

Au moment où chacun constate l’insuffisance des crédits affectés à l’enseignement public, la Loi du 23 décembre 1959 dite « Loi Debré » annonce que l’enseignement privé pourra conclure avec l’État des contrats d’association. Les rémunérations des maîtres seront prises en charge par la puissance publique. En échange les écoles, sous contrat, devront respecter certaines règles : programmes et horaires nationaux, enseignants diplômés. Le C.N.A.L. dénonce vivement la mise en application de la loi et les facilités accordées à l’enseignement privé et invite tous les laïques à dénoncer cette cléricalisation du pays.

1 3 4 5 6 7