Le petit livre rouge. Citations du président Mao Tsé-toung

Mots-clés : Chine, Internationalisme, Socialisme

1967 • MAO TSE-TOUNG

Cote : MAO

Le « livre rouge » des citations du président Mao Tsé-toung n’est pas seulement une anthologie du maoïsme, cette expression chinoise du marxisme-léninisme. C’est aussi un document exceptionnel : lu et commenté en de multiples circonstances de la vie quotidienne, brandi par des centaines de milliers de bras lors des manifestations des gardes rouges, il est devenu le livre par excellence des Chinois d’aujourd’hui : à la fois arme politique et symbole de la Révolution culturelle.

MAO TSE-TOUNG
Bon
1967
18 x 11,5 cm, 190 p.
Seuil

Le Marxisme. Une doctrine politique centenaire

Mots-clés : Démocratie, Dictature, Internationalisme, Lénine, Marx, Révolution, Utopie

1965 • WOLFE Bertram D. Préface de Michel Collinet

Cote : WOLF

LE MARXISME, UNE DOCTRINE POLITIQUE CENTENAIRE 1867 : Karl Marx publie le premier livre du Capital. Cinquante ans après, la vieille Russie connaît la plus grande révolution du XXe siècle. Que reste-t-il de cet héritage cent ans après? C’est cette confrontation entre le marxisme de Marx et le marxisme tel que l’histoire contemporaine l’a façonné qu’a tenté B. D. Wolfe dans ce passionnant ouvrage. Voilà donc pour la première fois, le marxisme soumis à son propre tribunal, celui de l’Histoire. Est-il réforme ou révolution? Émancipation ouvrière ou insurrection paysanne? Paix ou guerre? Démocratie ou dictature? Science ou utopie? Pour donner toutes ses significations au marxisme, B. D. Wolfe est allé des ambiguïtés de la doctrine à celles de l’Histoire. BERTRAM D. WOLFE Né à Brooklyn en 1896. Passionné par l’expérience soviétique dès 1917, B. D. Wolfe a vécu deux ans à Moscou entre les deux guerres, et il a connu Staline, Trotsky, Boukharine et les principaux leaders Bolcheviks. Professeur à Columbia University, il est aujourd’hui un des plus éminents spécialistes américains des problèmes du marxisme dans l’Union soviétique, auxquels il a consacré de nombreux livres et articles.

WOLFE Bertram D. Préface de Michel Collinet
1965
21,8 x 15 cm, 401 p.
Fayard

La gauche en Europe depuis 1789

Mots-clés : classes sociales, Démocratie, Dictature, Gauche, Internationalisme, Nationalisme, Réforme, Révolution

1965 • David CAUTE

Cote : CAUT

Cet ouvrage étudie les parallélismes et les divergences qui ont marqué l’histoire des mouvements politiques de gauche en Europe depuis la Révolution française. Qu’est-ce que la « gauche » et comment se distingue-t-elle de la « droite » dans un contexte politique quelconque ? L’auteur nous propose d’abord une définition originale, en fonction de la souveraineté populaire. Il décrit la montée de la gauche dans les différents pays d’Europe, examine les dilemmes face auxquels elle s’est souvent trouvée : révolution ou réforme ? démocratie ou dictature ? capitalisme ou socialisme ? et il présente une « anatomie de la révolution » utilisant les événements des grandes années révolutionnaires depuis 1789 pour comparer les facteurs qui déterminent le cours des révolutions et leur succès ou leur échec final. Il considère ensuite les résultats obtenus par les mouvements de gauche dans l’exercice du pouvoir et leur embarras devant des questions comme le nationalisme et l’internationalisme. Enfin il se tourne vers la sociologie de la gauche et tente de répondre à ces questions : quelles classes sociales ont généralement soutenu la gauche, où, quand et pourquoi ? La Gauche en Europe est un ouvrage concis sur un immense sujet. Il dénonce quelques mythes familiers et propose des conclusions sur de nombreuses questions qui restent habituellement sans réponse ou qu’on ne se pose même pas, sur un point essentiel de l’histoire contemporaine. David Caute, né en 1936, appartient à l’All Souls Collège d’Oxford. Il est l’auteur d’un ouvrage sur Le Communisme et les Intellectuels français, 1914-1960

David CAUTE
1965
19 X 12,5 cm, 256 p.
Hachette Collection “L’Univers des Connaissances”

Mao Tsé-Toung

Mots-clés : Chine, Internationalisme, Mao, Nationalisme, Paysans, Révolution

1963 • SCHRAM Stuart (Traduct. et présent.)

Cote : SCHR

… Cette oeuvre scientifique est beaucoup plus qu’une biographie. C’est, par sa rigueur et l’authenticité des sources, une mise au point. On découvre un Mao Tse-toung nouveau, finalement pas moins impressionnant que le personnage habituellement présenté, mais plus humain, sujet aux erreurs, sachant les redresser et dont les analyses sociales sont d’une acuité exceptionnelle. Le principal intérêt du livre est, sans doute, de nous décrire les réalités historiques comme on les voyait au moment où elles se déroulaient et non revues, corrigées et abrégées par les laudateurs officiels ou les détracteurs étrangers. Il s’agit donc d’un travail d’historien et sans doute l’analyse la plus exhaustive et la plus sûre dont nous disposions sur le parti communiste chinois et son chef. La partie la plus novatrice du livre est peut-être celle qui concerne la période où la personnalité de Mao, ses idées et sa politique sont discutées, contestées par la majorité des cadres de l’organisation révolutionnaire – dont notamment Chou En-lai, – c’est-à-dire jusqu’à la Longue Marche de 1934. La période de collaboration avec le Kuomintang, jusqu’à 1927, est également décrite à partir d’une documentation abondante qui jusqu’à présent n’était pas connue du grand public… Certes, l’effort de documentation ne rend pas les conclusions tirées toujours très convaincantes. La méthode est sans doute un peu trop événementielle et chronologique -mais comment faire autrement ? Le temps cette fois-ci a d’ailleurs opéré un découpage logique. La thèse implicite du livre, jamais exprimée mais toujours sous-jacente, que l’on a dans toute cette pensée beaucoup plus de nationalisme que de marxisme, dépare un peu l’ensemble par son excessive simplicité… (A. B. Le Monde diplomatique, nov. 67)

SCHRAM Stuart (Traduct. et présent.)
1963
18 x 13,5 cm, 416 p.
Armand Colin

1 2 3