1 26 27 28 29 30 36

Rentrée scolaire sans professeurs

Mots-clés : Algérie, coopération, Indépendance

6 septembre 1962

Une dizaine de professeurs membres du P.S.U. préparent avec l’U.N.E.F et le S.G.E.N. sur une initiative de l’U.G.E.M.A et de l’U.G.T.A, les élèves et les étudiants aux examens d’octobre. Une expérience très riche. Il y a 1.200 000 élèves scolarisés pour 6 000 instituteurs alors qu’il faudrait 27 000 instituteurs et 1.500 professeurs. Appel à tous les volontaires pour prendre la relève et enseigner en Algérie.

Proclamation de l’indépendance de l’Algérie

Mots-clés : Algérie, Indépendance, stratégie politique

3 Juillet 1962

Le scrutin du 1er Juillet consacre l’indépendance de l’Algérie, cependant, la situation politique est complexe. Le F.L.N. comme l’U.G.T.A. déplorent des prises de position contradictoires des dirigeants mais font de l’unité la condition de la victoire. S’il n’y a pas d’accord véritable entre les forces sociales qui ont mené la révolution, tous s’accordent sur le fait qu’il faut remédier à la vacance du pouvoir, prendre des mesures de gestion, principalement économiques, inscrire l’Algérie dans la communauté internationale et garantir l’unité du pays. Traditions, batailles de clans, divisions sur les analyses politiques caractérisent l’Algérie en pleine mutation. Présentation de ces contradictions par Marc Heurgon pour Tribune Socialiste.

À nos amis algériens

Mots-clés : Algérie, Indépendance

1er Juillet 1962 • Albert Roux

L’Algérie a voté largement pour l’indépendance « associé », même si elle aurait souhaité une association beaucoup plus librement négociée et une indépendance sans conditions. Ces négociations ont pu choquer, mais ne pas négocier c’était laisser se poursuivre les destructions et les massacres. Maintenant, au-delà des batailles politiques où chaque groupe condamne la décision de l’autre, il reste aux dirigeants algériens à concrétiser la révolution sans donner aux responsables de la guerre le plaisir d’avoir réussi à diviser les algériens. Le Conseil National du P.S.U. assure le peuple algérien de son soutien.

La Mauritanie existe-t-elle ?

Mots-clés : Afrique, Indépendance

2 juin 1962 • Claude Chantereine

Reconnue par la France, la République Islamique de Mauritanie est niée par ses deux principaux voisins, le Maroc et le Mali qui contestent ses frontières. Créée en 1933 la colonie de Mauritanie n’a pas d’existence historique, elle a été créée pour protéger le Sud-Marocain et le Nord du Sénégal contre des bandes inorganisées. Ainsi furent regroupés des Maures, des populations nomades ou noires et des populations sédentaires. La République Islamique n’a de finalité que sur le plan économique. Mais cette économie n’est ni nationale ni africaine, c’est celle des grands trusts intéressés par les gisements de fer et de cuivre. La création de cet État est bien l’exemple de la conception rétrograde de la décolonisation politique en Afrique.

1 26 27 28 29 30 36