1 15 16 17 18 19 21

Brest, manifestation unie des syndicats ouvriers et paysans

Mots-clés : Aménagement du territoire, Mouvements sociaux, Politique industrielle

29 Février 1964 • Paul Trémintin

A Brest, dans la nuit du 20 au 21 février une grande manifestation a réuni syndicalistes paysans, ouvriers, universitaires et étudiants. Jusqu’ici pour des raisons politiques, souvent confessionnelles, une certaine méfiance régnait entre les uns et les autres. Aujourd’hui tous se sentent concernés par la nécessité d’un véritable aménagement du territoire, de la décentralisation des décisions et de la lutte contre le capitalisme.

Nantes, les travailleurs intensifient leur lutte

Mots-clés : Aménagement du territoire, Mouvements sociaux, Politique industrielle

29 Février 1964 • Denyse Franck

La manifestation au Champ de Mars à Nantes le 19 Février 1964 rassembla plus de 70 000 personnes venant de tout le département. S’il n’y a pas eu de tracteurs, ordre préfectoral, ouvriers, paysans et étudiants ont applaudi aux interventions des syndicalistes contre le gouvernement de De Gaulle et les méfaits du capitalisme. 

Les syndicats agricoles et les manifestations paysannes

Mots-clés : Aménagement du territoire, Mouvements sociaux, Politique Économique

29 Février 1964 • Paul Trémintin

Les récentes manifestations des paysans bretons et les condamnations qui les ont suivies ont motivé une lettre du Cercle national des jeunes agriculteurs à M.Pisani. Le C.N.J.A. se défend de recommander à ses adhérents « des actes absurdes » mais marque sa solidarité pour les manifestations, expression des difficultés des agriculteurs face aux réformes du secteur agricole.

Propriété et droit d’usage

Mots-clés : Aménagement du territoire, planification, Politique Économique

Janvier 1964 • Georges Ducaroy, Roger Beaunez

Il semble nécessaire de séparer le droit de propriété et le droit d’usage. Le besoin en logement et l’urgence du besoin de construction sont des facteurs d’augmentation conséquente des prix du terrain qui profite de façon disproportionnée aux propriétaires. L’appropriation privée gêne la construction de logements car la plus value réalisée est un facteur contraignant pour les pouvoirs publics qui au-delà de la taxation n’ont que très peu de leviers d’action. La réalité de la propriété industrielle est elle aussi en train de se désarticuler au profit des actionnaires et du capital. Dans les campagnes, la propriété du sol, sous des formes différentes, gêne aussi souvent l’exploitation de ce sol. Dans ces trois cas, la notion de séparation entre la propriété et le droit d’usage devient impérative. le PSU propose la municipalisation des sols,  qui vise à dissocier usage et propriété. Elle confie aux municipalités l’usage exclusif des sols à bâtir ou à exploiter. L’indemnisation des propriétaires serait à réorganiser comme un instrument d’une politique socialiste faisant prévaloir l’intérêt général sur celui des féodalités qui se disputent le marché des sols.

1 15 16 17 18 19 21