L’internationalisation des problèmes africains

Mots-clés : Afrique, Algérie, Indépendance

Septembre 1960 • Georges Suffert, B.-Ad Benoist

Eté 1960 : en moins de trois mois, l’ONU est intervenue au Congo, en Algérie, au Soudan. L’Afrique est en crise. L’éclatement du Mali est l’échec de la Communauté Franco-Africaine mise en place en 1958 par De Gaulle et aussi, celle de la Fédération du Mali (Sénégal, Soudan, Haute-Volta, Dahomey). Ces échecs sont le résultat d’une politique française qui souhaite garder l’avantage des richesses africaines tout en donnant l’indépendance aux colonies mais c’est aussi la conséquence des rivalités entre le Sénégal et le Soudan Français qui deviendra le Mali. Le Congo a acquis son indépendance de façon précipitée et sans préparation pour éviter un soulèvement des colons belges et cela aboutit à la confusion, la pauvreté et le chaos. En Algérie le G.P.R.A., à la conférence de Melun, parle de l’internationalisation de la lutte pour l’indépendance des colonies et demande à l’ONU d’être garante de la validité du scrutin sur l’autodétermination.

1960, année de l’Afrique

Mots-clés : Afrique, Indépendance

21 Juillet 1960 • Jean Rous, B.AD.Benoist, G.Gavarry

Trois articles font le point sur la décolonisation progressive de l’Afrique. La question qui se pose alors est celle de la coopération franco-africaine. Chaque pays africain s’organise en fonction de ses aspirations et de son histoire particulière. Le Parti de la Fédération Africaine (P.F.A.) affirme la nécessité de promouvoir l’unité de l’Afrique tout en respectant les diversités et aspire à un fédéralisme des états africains. Pour les socialistes, il est important de réfléchir à une coopération internationale et au développement des liens d’entraide pour la lutte contre le sous-développement. Appel du PSU pour un positionnement clair sur ce débat , nécessité d’une prise de positions qui doit pouvoir entraîner toutes les forces de gauche .

Un exemple d’évolution pacifique vers l’indépendance : le Mali

Mots-clés : Afrique, Indépendance

Juillet 1960 • Gabriel D'Arboussier

L’ancien Vice-Président de l’Union Française, Gabriel d’Arboussier, Secrétaire général du Rassemblement démocratique africain et Président du Conseil Mondial de la Paix expose à la commission « Décolonisation-Coopération » du PSU le processus d’indépendance de la Fédération du Mali (Soudan Français- Sénégal). L’indépendance été ratifiée, dans le cadre d’un accord de coopération avec la France, au contraire de la Guinée pour laquelle Sékou Touré, Président, a préféré la déclaration d’indépendance immédiate comme le permettait la Constitution de 1958.

Vague d’indépendances en Afrique

Mots-clés : Afrique

de juin à fin 1960

De Juin à la fin de l’année, l’Afrique est soulevée par une vague d’indépendance qui s’affirme contre les colonialismes français, anglais et belges :

  • 26 juin la République malgache accède à l’indépendance.
  • Le 30 juin, le Congo belge célèbre sa libération  et prend le nom de « République démocratique du Congo ».
  • À l’Ouest, le « Congo français » accèdera à l’indépendance  sous le nom de  « République du Congo » ou « Brazzaville » quinze jours plus tard.
  • Le 7 Août, la côte d’Ivoire proclame elle aussi son indépendance, après le Dahomey (actuel Bénin), le Niger et la Haute Volta (actuel Burkina Fasso).
  • 13 Août  la République Centrafricaine acquiert aussi son indépendance.
  • Ce n’est qu’en Novembre que la Mauritanie proclamera elle aussi son indépendance.

Un contexte international qui traduit partout le souhait de rompre avec les années de l’avant-guerre.

1 9 10 11 12 13