L’Europe truquée

Mots-clés : Élections, Emploi, Politique Économique

14 Avril 1977 • Interview de Claude Bourdet par Claude Deslhiat

Dans l’Europe truquée (publié chez Seghers) Claude Bourdet dénonce l’Europe telle qu’elle est, et telle que les partisans de l’élection du Parlement européen au suffrage universel proposent de la figer en bloquant tout processus d’évolution et d’ouverture à d’autres pays. Cette élection transformera l’Europe en super-État fermé sur lui-même, dominé par l’Allemagne fédérale, indissolublement lié aux intérêts américains. Tout pas en avant vers sa cristallisation en système supranational ne pourra que fournir aux dirigeants et classes dominantes ouest-allemands et américains des armes pour saboter une éventuelle expérience à gauche. Intégration européenne, alliance atlantique, défense nucléaire française : trois mythes qui cachent des intérêts puissants et précis et qui constituent une menace pour le mouvement ouvrier et paysan. Willy Brandt a dit que ce Parlement européen sitôt créé, devait se transformer en assemblée constituante pour établir une Constitution européenne à laquelle les Constitutions des Etats ne pourraient évidemment opposer aucune défense puisqu’ils auront abdiqué leurs droits au profit de cette constituante. Claude Bourdet souhaite qu’un débat de clarification réunisse toutes les composantes de la gauche pour mieux appréhender cette question de l’Europe.

Appel pour la création d’une fédération nationale des élus autogestionnaires

Mots-clés : Élections municipales, Socialisme autogestionnaire

31 mars-13 Avril 1977

affiche du congrès de la fédération des élus autogestionnaires

 

Un appel pour la création d’une fédération nationale des élus autogestionnaires est lancée après les élections municipales de 1977. L’appel précise qu’une telle organisation ne doit en aucun cas fonctionner comme une « courroie de transmission » de tel ou tel parti ou tel mouvement. Seule la volonté affirmée de soumettre le mandat électif au contrôle populaire, de susciter la prise en charge des travailleurs et des habitants pour la gestion de leurs affaires, de préparer les conditions d’une démocratie socialiste autogestionnaire, conditionne l’adhésion à la Fédération. La Fédération s’engage à être un organe de diffusion, de soutien et de formation pour les élus. le Congrès Constitutif a lieu à Joinville-le-pont les 21 et 22 mai 1977.

Strasbourg : municipales et nucléaire

Mots-clés : Écologie, Élections municipales, Politique énergétique

10-16 Mars 1977 • Thierry de Larochelambert, Raymond Murer

A Strasbourg, aux élections municipales le débat autour de la future centrale nucléaire de Gerstheim-Erstein met en relief la crainte et l’hostilité de la population alsacienne dans la concrétisation de ce projet nucléaire à 20 Km de Strasbourg. Thierry de Larochelambert et Raymond Murer, candidats PSU aux élections municipales adressent une lettre ouverte à M. Pflimlim, maire de cette ville. Ils dénoncent le manque de position claire de la part du Maire, par ailleurs également, Président du Port Autonome et de la CFNR (Compagnie Française de Navigation Rhénane ). Le PSU dénonce la politique de la droite en Alsace qui entraînera un développement industriel dangereux et incontrôlé. Il rappelle ses positions quant au nucléaire et le choix d’une autre société qu’il appelle de ses voeux.

le PSU et les nationalisations

Mots-clés : Congrès - PSU, Politique Économique, Pouvoir populaire, Socialisme autogestionnaire

3-9 Mars 1977

Pour le PSU, les nationalisations constituent un thème central du débat politique, tant au sein du mouvement ouvrier qu’entre la gauche et la droite. Face à des conceptions technocratiques ou étroitement étatistes, les partisans de l’autogestion proposent aux travailleurs une orientation qui rejette à la fois les tendances bureaucratiques et la recherche d’un compromis avec la bourgeoisie. C’est le sens du texte sur les nationalisations adopté en janvier dernier par le congrès de Strasbourg, que Tribune socialiste publie. Le PSU inscrit dans ses axes de luttes les nationalisations car il y voit un outil pour réorienter l’économie et un moteur des transformations sociales. Pour le PSU, « Nationaliser sous contrôle ouvrier », c’est d’abord signifier que l’opération juridique et financière se déroule à l’initiative et sous le contrôle des travailleurs avec une transformation profonde des comités d’entreprises. Si elles ne sont pas un but en soi, les nationalisations s’inscrivent dans la perspective de l’appropriation collective des moyens de production.

1 4 5 6 7 8 9