Ce que les syndicats attendent d’un parti socialiste

Mots-clés : stratégie politique, stratégie syndicale

30 Avril 1960 • Jean Schaeffer, Edmond Maire, Pierre Bérégovoy, Robert Cheramy

À l’occasion du 1er Mai 1960, des syndicalistes du Parti Socialiste Unifié se sont réunis autour de Pierre Belleville de la Rédaction de Tribune Socialiste et animateur du débat.Ils ont tenté de répondre à la question des rapports entre partis et syndicats. Chacun des représentants syndicaux fait le constat, exemples à l’appui, que de plus en plus les syndicats interviennent dans l’espace politique et qu’en outre ils ont une plus grande efficacité que ceux-ci. Edmond Maire propose une nouvelle définition des rapports syndicat-parti. Pour lui, les syndicats devraient définir le souhaitable et les partis le traduire en possible. En conclusion du débat les syndicalistes demandent au P.S.U d’avoir un rôle d’initiative et de coordination.

Le régime des apparences et la France des réalités

Mots-clés : Mouvements sociaux, Politique Économique

16 Avril 1960

Il y a en France le régime des apparences et la France des réalités, celle de la crise économique et sociale. La presse parle beaucoup du voyage de Khrouchtchev à Paris et celui de De Gaulle à Londres. Elle fait état de l’apparence d’une France forte qui est reçue et qui reçoit. C’est oublier la France des réalités : celle des manifestations de paysans qui crient leur misère et refusent la politique agricole. C’est aussi oublier les mouvements sociaux dans les industries où les ouvriers dénoncent les choix patronaux. C’est enfin oublier la guerre en Algérie ou encore le combat pour la laïcité. Le PSU, nouvellement créé s’affirme comme le coordinateur de ces efforts et de cette réalité.

Un drame : la paysannerie….

Mots-clés : Congrès - PSU, Mouvements sociaux, Politique Économique

16 Avril 1960

Le drame pour la paysannerie c’est de ne plus supporter les choix politiques gouvernementaux qui les entraînent à la faillite. Des centaines de milliers de paysans se sont rassemblés dans toutes les villes de France pour manifester leur mécontentement vis à vis de la politique agricole. Le correspondant de Tribune Socialiste était à Tours et fait le point sur les enjeux de cette manifestation. Les paysans demandent l’alignement des prix des denrées agricoles sur la production industrielle, refusent les importations et les prix pratiqués par les intermédiaires. Au-delà de l’aspect revendicatif il faut souligner petit à petit une prise de conscience syndicale en particulier chez les jeunes agriculteurs. Le texte en deuxième partie expose le programme agricole du PSU, programme adopté par le Congrès d’unification.

PSU, ce que la presse en pense !

Mots-clés : Congrès - PSU, Socialisme, stratégie politique

16 Avril 1960

Dans cette revue de presse, chacun des journaux salue et appelle de ses voeux plus ou moins sincère la réussite de ce nouveau parti qu’est le P.S.U..Que les journaux soient « pour » ou qu’ils soient « contre », le P.S.U. ne les laisse pas indifférents. Ce qui a au moins l’avantage de la reconnaissance d’une certaine importance politique. On ne s’intéresse pas à ceux qui ne représentent rien, c’est connu. Maurice Duverger a écrit, dans Le Monde sous le titre « Les maladies infantiles du nouveau socialisme », un article particulièrement intéressant, dans lequel il analyse la position du P.S.U. par rapport aux structures politiques actuelles : « Le parti socialiste unifié n’est encore qu’une petite organisation. Mais sa faiblesse actuelle ne doit pas faire oublier sa force potentielle. »… Pour l’Express « Les « raisons d’espérer », selon la formule de l’appel final, qu’apporte le P.S.U. à la gauche sont nombreuses. Les trois courants qui se sont groupés dans le nouveau parti ont sur les grands problèmes de l’heure — guerre d’Algérie, évolution du régime gaulliste et laïcité — une conformité de vues beaucoup plus profonde qu’il n’en a jamais existé au Parti Radical ou à la S.F.I.O.

1 2 3 4 5 6 7