Démocratie formelle et autogestion

Mots-clés : Élections présidentielles

1er Trimestre 1981 • Yvon Bourdet

Ce texte présente une analyse des différents mécanismes électoraux. C’est dans ce contexte que l’autogestion mérite examen non seulement pour changer la désignation ou l’émergence des dirigeants mais pour établir une autre forme auto organisationnelle où la distinction entre dirigeants et exécutants est au centre de la mise en question. En opposition aux despotismes et aux diverses formes de dictatures d’apparence démocratique, il semble possible d’étudier les conditions d’autres formes sociales et politiques. Essai de définition de l’autogestion comme moyen d’établir une société solidaire dans laquelle la caractéristique nouvelle et fondamentale est de coordonner en tenant compte de la différence entre les individus. Cette attention à la valeur de la différence définit l’universalité pluriel qui libère les possibles. La voie de l’autogestion suppose cependant  que les citoyens soient en état de juger et de voter en connaissance de cause et que les délégués soient révocables.

Contrat présidentiel

Mots-clés : Congrès - PSU, Élections présidentielles, Socialisme autogestionnaire, stratégie politique

24 au 30 janvier 1981

Le contrat présidentiel définit les batailles à venir pour les élections présidentielles. Il faut montrer qu’il existe une autre voie possible que celle que suit aujourd’hui le pouvoir et indiquer la nature des changements à conquérir par les luttes de demain. Le contrat propose une égale répartition du travail entre tous et toutes par la réduction du temps de travail. Combattre les inégalités et les privilèges par un nouveau système de distribution des revenus est un autre des axes du contrat. Il également est nécessaire d’instaurer plus de démocratie en supprimant les dispositions constitutionnelles qui accordent un pouvoir exorbitant à l’exécutif et en créant un nouveau statut pour les collectivités locale avec une garantie d’autonomie financière par péréquation entre collectivités riches et pauvres. Le contrat présidentiel dit non à toute participation à l’escalade militaire et définit une nouvelle politique énergétique. A chaque mesure, il associe les moyens d’un contrôle collectif de leur application.

Congrès de Colombes : commission statutaire

Mots-clés : Congrès - PSU

17-23 Janvier 1981 • Jean Arthuys

Le rapport de La Commission Statutaire présenté au Congrès de Colombes a pour rôle d’examiner les questions relatives aux statuts et à leur respect et les questions administratives et financières. La Commission constate quelques irrégularités statutaires visant à coopter des membres de la Direction politique sans aval du Congrès. Elle demande que cette pratique soit limitée et que le compte-rendu des réunions précise les présents, les membres élus et les membres associés. Elle regrette que le statut du personnel de la Rue Borromée n’ait toujours pas été signé. Elle réclame les comptes de la « Fête » qui s’est traduit par un déficit. La Commission Statutaire est consciente des difficultés financières que le Parti va rencontrer dans les mois à venir en particulier pour le secteur édition.

Pour que vivent les régions

Mots-clés : Aménagement du territoire, Politique Économique

Janvier 1981 • Dossier réalisé par José Sanchez, illustration à partir d'une idée de Jean-Pierre Cagnat

Nos régions sont viables et une politique régionale est un projet à construire pour éviter les pièges de la dépendance extérieure, du parisianisme ou du gigantisme. Pour le PSU, il est important de partir des revendications populaires (dans ce cas : vivre au pays) et chercher tous les moyens pour les satisfaire durablement. Il faut inventer un développement autonome des régions avec la volonté de préserver les différences pour construire une économie régionale dite « autocentrée », c’est-à-dire une économie dont les centres de décision soient régionaux et qui correspondent aux besoins et caractéristiques de la région. Pour le PSU relever le défi de l’emploi est possible autour de deux axes : diminution du temps de travail et développement des emplois au pays. Pour cela il faut produire utile, développer les ressources locales et penser un plan local de développement pour gérer les ressources locales. Inventer une planification autogestionnaire en partant des besoins de la base, pour éviter les pièges bureaucratiques de la nationalisation et donner toute la place aux associations locales dans les conseils d’administration.

1 2 3 4