La commune aux travailleurs

Mots-clés : Élections municipales, stratégie politique

11 Mars 1971

Les élections municipales sont celles qui paraissent les plus proches des préoccupations quotidiennes de chacun et pourtant les affaires municipales sont devenues dans la plupart des cas la chasse gardée de représentants du capital et de spéculateurs. C’est pour tenir compte de cette réalité que les sections du P.S.U. présentent des listes d’union populaire comme à St Etienne, Levallois-Perret, Sarcelles, Nancy… Tribune Socialiste présente les programmes et orientations des candidats du P.S.U.

En un combat douteux

Mots-clés : Élections municipales, stratégie politique

4 Mars 1971 • Georges Gontcharoff

Depuis 1965, le paysage politique n’a pas changé. Le P.S.U estime cependant, ne plus être le même qu’en 1965, ses exigences sont appuyées par les acquis des 5ème et 7ème Congrès. Il souligne les limites du pouvoir municipal et la nécessité de lutter contre le capitalisme faisant irruption jusque dans le cadre de vie de chacun. Il a développé une stratégie de rupture et souhaite sortir les municipalités du cadre gestionnaire que la société bourgeoise lui a imparti. Si les listes sont variées, les mêmes thèmes sont partout présents : lutte de classe contre l’Etat, liaison entre campagne municipale et cadre de vie, soutien à la lutte des travailleurs, remise en cause du modèle culturel.

Élections municipales : plate-forme du P.S.U.

Mots-clés : Aménagement du territoire, Élections municipales, Politique Économique

Mars 1971

La plate-forme du P.S.U. pour les municipales définit le rôle des municipalités. Le P.S.U s’engage à prendre en compte la réalité de la lutte des travailleurs dans les entreprises, à imposer une politique qui préfèrera ouvrir des services publics plutôt que de favoriser les intérêts privés. En cas de victoire, le P.S.U. affirme qu’il prendra en compte la décentralisation et l’adaptation du cadre municipal aux réalités économiques et sociales d’aujourd’hui.

Affirmer le présence du courant révolutionnaire

Mots-clés : Élections municipales, Socialisme

11 Février 1971 • Christian Leucate

Les institutions parlementaires ou municipales ont toujours représenté, pour les militants révolutionnaires, des appareils, au service de la machine gouvernementale de la bourgeoisie. Cependant l’utilisation révolutionnaire du parlementarisme et du suffrage universel est possible et souhaitable.  Ainsi à Paris, la Fédération de Paris du P.S.U. présente dans les 14 circonscriptions parisiennes des listes d’union populaire. Ces listes sont ouvertes à tous les militants qui ont animé et participé à des luttes de masse et pour qui le socialisme est une question de choix de société.

1 13 14 15 16 17