6 Fondations

Où en sont l’altermondialisme et le FSM ? La vidéo du webinaire

Mots-clés : Altermondialisme, FSM

Cycle de séminaires organisés par six Fondations

Où en sont l’altermondialisme et le FSM ?

Le Forum Social Mondial virtuel qui vient de se tenir fin janvier 2021 a été un beau succès. Il a démontré la vitalité du mouvement altermondialiste. Par la participation (9500 inscrits de 144 pays dont 1300 associations) et par la qualité des débats à travers 800 activités (dont près de 150 sur des initiatives et des mobilisations).

De nombreux réseaux internationaux ont mis en avant la présence nécessaire d’une dimension internationale. C’est une réponse à la situation créée par la crise de la pandémie et du climat. A cette question éminemment mondiale les réponses ont été nationales et étatiques.

Les mouvements sociaux et citoyens ont réaffirmé leur refus d’une mondialisation néolibérale et capitaliste et ont mis en avant la nécessité d’une mondialité solidaire, celle d’un autre monde possible et nécessaire. La question posée est celle d’un nouvel internationalisme et d’un altermondialisme de notre époque.

La réunion-débat en webinaire
a eu lieu le Mercredi 17 février

avec

Boaventura de Sousa Santos professeur à l’Université de Coïmbra (Portugal), participant aux FSM de Porto-Alegre, membre du Conseil international du FSM

Carminda Mac Lorin coordinatrice du FSM de Montréal en 2016, membre du Conseil international du FSM,

et Chico Whitacker Architecte de formation, un des organisateurs du premier Forum social mondial à Porto Alegre en 2001 et toujours membre de son Conseil international.

Webinaire co-animé

par Gus Massiah Fondation PAM – Fondation Pour un Autre Monde

et Christophe Aguiton Membre d’ATTAC et l’un des fondateurs des Forums Sociaux Mondiaux

Introduction par Gus Massiah
et Christophe Aguiton

Boaventura de Sousa Santos

Carminda Mac Lorin

Débat

,

Le nouveau municipalisme, Les vidéos de la soirée

Mots-clés : Démocratie, municipalisme

11 février 2020 • P.Delabre

Mercredi 5 février 2020 18h30

au Maltais rouge 

RÉUNION / DÉBAT
ORGANISÉE PAR SIX FONDATIONS 

dans le cadre du cycle 2019/2020
« La démocratie locale et les nouvelles formes d’intervention citoyenne »

LE NOUVEAU MUNICIPALISME

Le nouveau municipalisme ou communalisme cherche à redéfinir la place des institutions locales et municipales dans les processus de transformation des sociétés. Il recouvre un ensemble de pratiques politiques et d’actions qui visent, en s’appuyant sur l’auto-gouvernement, un changement global en partant du local. Il s’agit ainsi de prendre en compte tous les niveaux d’intervention, sans négliger pour autant le national et les grandes régions au plan international.

Le nouveau municipalisme participe à la réflexion sur la transition sociale, écologique et démocratique. Il implique fortement la population, le territoire et les institutions. Les territoires sont, par exemple, des lieux d’action privilégiée de la lutte contre le changement climatique. Ce qui est mis en relief, c’est la conception de la transition. Sans nier l’importance du rôle de l’Etat dans les stratégies de rupture avec le néolibéralisme dominant, il s’agit de redéfinir la place des institutions locales et municipales.

La dimension internationale du municipalisme s’est construite à travers l’altermondialisme. Ce sont les réseaux internationaux de villes qui ont permis d’élargir la vision et l’action des municipalités et du municipalisme, en prenant appui notamment sur les alliances construites avec les réseaux internationaux de mouvements.

***

Avec

Elisabeth DAU, qui a rédigé la préface à la version française du guide du municipalisme de Debbie Bookchin et Ada Colau ; elle s’est occupée de la plateforme et du mooc « La commune est à nous »https://la-commune-est-a-nous.commonspolis.org/ ; elle est très impliquée dans l’organisation franco-espagnole CommonsPolis https://commonspolis.org/fr/

Magali FRICAUDET, co-présidente de l’AITEC (association internationale des techniciens, experts et chercheurs)

La réunion fut animée par : Marine FLEURY, membre de la Fondation de l’Ecologie Politique, maître de conférences de droit public à l’Université de Picardie

Elisabeth DAU

Magali FRICAUDET

Débat

,

Retraites : le mouvement social peut-il gagner ? la soirée en vidéo

Mots-clés : Mouvement social, Retraites

Mercredi 15 janvier 2020

au Maltais rouge 

RÉUNION / DÉBAT
ORGANISÉE PAR SIX FONDATIONS

RETRAITES,

LE MOUVEMENT SOCIAL PEUT-IL GAGNER ?

Le mouvement contre la « contre-réforme » des retraites dure maintenant depuis plus d’un mois. De nombreux secteurs professionnels s’y sont engagés à un moment ou à un autre. Ce mouvement est largement appuyé par l’opinion publique.

Pourtant même s’il a fait quelques concessions sur son application, le gouvernement ne cède pas sur le fond de son projet, l’instauration d’un régime unique par points, et semble inflexible.

Comment sortir de cette situation ? Que faire pour pouvoir gagner ?

Louis WEBER
Pour les 6 Fondations

Pierre KHALFA
Copernic
ancien porte parole de l’Union Syndicale Solidaires

Marylène CAHOUET
Secrétaire nationale SNES-FSU

Débat

,

Démocratie locale : Louviers, Saillans – les vidéos de la soirée

Mots-clés : Démocratie locale

Mercredi 20 novembre 2019 à 18h30

au Maltais rouge – 40 rue de Malte 75011

 SÉMINAIRE ORGANISÉ PAR SIX FONDATIONS

dans le cadre du cycle 2019/2020

« La démocratie locale et les nouvelles formes d’interventions citoyennes »

 

La démocratie communale :

LOUVIERS, SAILLANS, NANTERRE

Les tentatives de démocratiser les communes et de permettre aux habitants de se réapproprier collectivement les institutions locales ne datent pas d’aujourd’hui. Si la démocratie participative, qui en est une des modalités, est souvent attachée à l’expérience brésilienne de Porto Alegre, elle a des antécédents dans notre pays.

L’impulsion peut venir de l’extérieur. Ce fut le cas à Louviers où Mai 68 a vu la mise en place, par une municipalité élue 3 ans plus tôt avec un programme « révolutionnaire » et en dehors des partis jusqu’alors dominants, d’un fonctionnement auto-gestionnaire, avec comités de quartier, politique culturelle avant-gardiste, etc.

À Saillans, l’expérience est plus récente mais en un sens plus radicale : le maire était favorable à un projet de supermarché, les habitants ont dénoncé le projet pour menaces contre le « bien vivre au pays ». Des citoyens se sont présentés aux élections municipales en 2014. Leur liste a gagné et, depuis, une révolution participative est en cours.

À Nanterre, c’est l’environnement qui a donné lieu à de nombreuses innovations depuis une trentaine d’années (écoquartiers, bâtiment à énergie positive, etc.), parallèlement au développement de pratiques participatives diverses.

***

Le sujet sera introduit par :

Hélène HATZFELD, chercheure au Lavue. A écrit : La politique à la ville. Inventions citoyennes à Louviers (1965-1983), Presses universitaires de Rennes, 2018

Mario BILELLA, doctorant en science politique à l’Université Paris-I Panthéon-Sorbonne ; sa thèse porte notamment sur les processus d’innovation démocratique dans trois communes rurales, dont Saillans dans la Drôme

Les videos de la soirée

Introduction
Louis Weber

Louviers
Hélène Hatzfeld

Saillans
Mario Bilella

DÉBAT

1 2 3