Défendre et prolonger les acquis du Parti

Mots-clés : Congrès - PSU, Socialisme, stratégie politique

10 Juin 1971 • A.Béhar, F.Dalbert, C.Dubois, H.Leclerc.....

Les signataires de cette tribune libre ont participé depuis des années à la Direction du Parti. Ils ont pensé au cours des derniers mois, dans un contexte d’évolutions sociales et revendicatives importantes, que le PSU devait préciser ses choix stratégiques et remanier ses structures. Le texte Nord-Rhône « un seul ennemi, une seule lutte » apporte une contribution très importante aux débats et devrait servir d’axe pour l’action du PSU au-delà des précisions nécessaires, en particulier quant au mouvement politique de masse. Des propositions pour la composition de la Direction du Parti et du Bureau National sont ici avancées pour écarter les tendances au fractionnement et pour faire progresser la recherche pour le progrès de tout le Parti.

La question du pouvoir

Mots-clés : Congrès - PSU, Socialisme

10 Juin 1971 • Gérard Féran, Gilbert Hercet

Le Congrès de Lille devra élaborer une stratégie révolutionnaire et entamer le débat sur la société socialiste. Le mouvement politique de masse n’est pas la seule réponse à tous les problèmes. Ce 7ème Congrès doit mener de front l’impulsion des luttes remettant en cause le pouvoir bourgeois et la recherche sur les conditions d’exercice du pouvoir en société socialiste. C’est parce que la lutte pour un exercice réel et non formel de la liberté ne se résume pas à des problèmes de gestion que le communisme permettra l’avènement d’une société dans laquelle s’exerceront les choix politiques favorisant la transition vers une société socialiste.

Les luttes ouvrières en Italie et le mouvement politique de masse

Mots-clés : Mouvements sociaux

7 juin 1971 • Pino Ferraris

Partant de l’exemple des luttes dans l’industrie ou dans les universités, en Italie, Pino Ferraris analyse la dynamique mais aussi les faiblesses des mouvements politiques de masse s’opposant aux organisations syndicales et aux partis. Il explique comment le mouvement politique de masse trouve les lois de sa propre dynamique et de son développement en lui-même alors que les partis et syndicats s’appuient avant tout sur les règles du jeu institutionnel et capitaliste. Le mouvement politique de masse a pour objectif son propre développement et son propre pouvoir conçu non comme un pouvoir de remplacement mais comme un pouvoir de fait qui change radicalement les choses. L’auteur conclut que cette analyse pourrait s’enrichir d’autres expériences vivantes et originales du mouvement ouvrier après les luttes de Mai.

Nos tâches politiques actuelles

Mots-clés : Congrès - PSU, Mouvements sociaux, stratégie politique

3 Juin 1971 • B.Abraham, B.Brain, Y.Craipeau, G.Dumard.....

Ce 1er texte d’orientation proposé à la discussion du Congrès de Lille pose les bases d’une analyse sur les moyens à mettre en oeuvre pour construire une stratégie révolutionnaire prenant appui sur les mouvements de masse et les orientant dans le sens de l’alternative socialiste. Il analyse la mutation du PSU, l’élargissement de sa base et les contradictions entre l’avant-garde ouvrière et l’immobilisme des structures du Parti. Il s’interroge sur la place du syndicat dans les luttes et plus globalement de l’organisation syndicale contestée par une partie des travailleurs.

1 2 3 4 5 6