François Serradeil

François Serradeil est né en 1872 à Millas (Pyrénées Orientales), il décède en 1962 à Millas. Après la première Guerre mondiale, il milita au Parti socialiste SFIO. Il fut élu conseiller municipal de Millas, à l’occasion d’un scrutin partiel, le 22 juin 1924. Le 10 juillet 1924, il fut élu maire (SFIO) de Millas. Il fut aussi élu à la Commission Administrative Fédérale de la SFIO à l’issue du congrès départemental de 1924. En 1926, il siégeait toujours à la Commission Administrative Fédérale . Il fut exclu de la SFIO par le congrès fédéral du 26 décembre 1926 pour avoir publié dans La Dépêche du Midi un article jugé hostile à la politique de son parti dont il réintégra les rangs peu après. De nouveau maire en 1935, il fut déchu de ses fonctions par Vichy. Après la Seconde Guerre mondiale, il adhérait toujours à la SFIO. Critique envers la politique de son parti en Algérie, il finit par manifester publiquement son désaccord. En 1960, il donna son adhésion au PSU, alors en cours de constitution dans les Pyrénées Orientales. Il se considérait alors comme étant toujours d’extrême gauche. Son affiliation politique (SFIO ou PSU) à la veille de sa mort demeure incertaine.

D’après la biographie établie par Jean-Claude Gillet In Le Parti Socialiste Unifié :  une étoile filante dans l’univers politique de la Catalogne du Nord (1960-1990) .- Editions Trabucaire en collaboration avec les Amis de Tribune Socialiste et L’Institut Tribune Socialiste. 204 pages.

Mots-clés : Catalogne

Archives en relation

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)