Robert Jésus-Prêt

Robert Jésus-Prêt est né le 10 juillet 1915 à Elne (Pyrénées Orientales), il est décédé le 12 mars 1972 à Perpignan. Il débuta dans la vie professionnelle comme monteur de pneus. Puis, Il fit toute sa carrière professionnelle dans le secteur des vins et des liqueurs. Robert Jésus-Prêt adhéra aux Jeunesses socialistes SFIO à Perpignan en 1933. Dans le cadre du groupe des Jeunesses socialistes de Perpignan, Robert Jésus-Prêt participa à la fondation du SCOP (Sporting club ouvrier de Perpignan) qui installa son siège à la Bourse du Travail. Il fut également l’un des créateurs du mouvement des « Faucons rouges » dès juin 1935. En 1935 et 1936, il en était le secrétaire général et à la même époque il eut des responsabilités aux jeunesses socialistes SFIO. À la Libération, Robert Jésus-Prêt milita à la section SFIO de Perpignan. En 1946, il siégeait au Comité national des Jeunes Socialistes. À partir de 1956, Robert Jésus-Prêt fut en désaccord avec la politique algérienne du gouvernement Guy Mollet. Il quitta donc la SFIO et participa en 1958 à la fondation du PSA dans les Pyrénées Orientales. En 1960, il assista au congrès départemental qui donna naissance à la Fédération du PSU. Il milita dans les rangs du PSU de 1960 à 1964. Robert Jésus-Prêt fut délégué des Pyrénées Orientales à divers conseils ou congrès nationaux du PSU. En 1969, il adhère au Parti socialiste au sein duquel il milita jusqu’à sa mort, de même il fut le président du foyer Léo-Lagrange de Perpignan jusqu’à son décès en 1972. Maire de Matemale (16 novembre 1968-mars 1972).

D’après la biographie établie par Jean-Claude Gillet In Le Parti Socialiste Unifié : une étoile filante dans l’univers politique de la Catalogne du Nord (1960-1990) .- Editions Trabucaire en collaboration avec les Amis de Tribune Socialiste et L’Institut Tribune Socialiste. 204 pages

Mots-clés : Catalogne

Archives en relation

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)